Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

HAP dans nos vallées

"Les zones de vallées sont des milieux particulièrement sensibles à la pollution parce qu’elles concentrent, dans un espace plus étroit qu’en plaine, toutes les activités humaines et les émissions polluantes qui en résultent (industries, chauffage et trafic routier). La météorologie est également un acteur important de l’évolution de la qualité de l’air.

 

En contraignant la dispersion atmosphérique, notamment en hiver, les inversions thermiques favorisent encore un peu plus l’accumulation des polluants dans ces zones déjà fragiles...


La communauté européenne a établi, via la directive du 15 décembre 2004 (2004/107/ CE), une réglementation pour les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP). Qualifié de “nouveau” polluant car peu suivi jusqu’alors, les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) doivent donc désormais évaluer le niveau de concentration de ce polluant par rapport à la réglementation.

 

Air-APS a souhaité investiguer les zones sensibles de son territoire de compétence et réaliser des mesures de HAP dans les vallées des Pays de Savoie (l’Arve, la Maurienne et la Tarentaise)."

 

écrit L'air de l'ain et des pays de Savoie dans son dernier bulletin.

 

Ces choses là sont dites avec beaucoup de retenue pour ne pas effrayer, mais les histogrammes présentés par l'APS montrent des dépassements courants de la valeur "cible" dans la vallée de l'ARVE, en MAURIENNE et TARENTAISE.

 

L'APS rappelle qu'un Plan de protection de l'atmosphère est à l'étude pour l'ARVE. Depuis si longtemps maintenant que l'on se demande quand il verra le jour ? J'avais posé la question lors de l'AG de l'association, il y a plus de deux ans, et la publication devait être rapide... Mais toucher à la qualité de l'air, c'est toucher à la circulation automobile dans les vallées alpines et l'Etat ne veut pas entraver le passage des camions... Alors, on lanterne. Et on fait peser sur la Sécurité sociale le remboursement de l'excès de cancers généré par cette pollution à des substances classées cancérigènes depuis des lustres...

 

A lire dans le commentaire de cet article déposé par "Didier" : Néanmoins, le CG 74 souhaite que des normes plus restrictives concernant la pollution des cars et camions ne soient pas mises en oeuvre.

Seuls MM. Rigaut, Jeantet et Vielliard se sont abstenus.


 

Retrouvez cette étude sur :

 

http://www.transalpair.eu/publication

 

en bas de page, vous pouvez téléchager l'étude.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :