Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Plan de prévention des risques technologiques du GPHS

Publié le 19 Mai 2011 par Thierry BILLET

Le sujet de la prévention des risques technologiques sur le site du groupement pétrolier de Haute Savoie sur la zone industrielle de VOVRAY me préoccupe particulièrement. Je l'ai abordé à plusieurs reprises ici.

A la suite du travail réalisé, Monsieur le Préfet a publié l'arrêté approuvant le PPRT du dépôt pétrolier de la HAUTE SAVOIE.

C'est un pas important qui définit notamment les zones où il devra être procédé au démontage des installations existantes, après avoir exproprié leurs propriétaires ou que ceux-ci aient fait jouer leur droit de délaissement.
Cela concerne notamment le groupe folklorique "les Ptiots Jean de Vovray" et l'entreprise d'insertion "SEFOREST".

Pour cela, il faudra boucler le plan de financement du rachat de ces terrains, ce qui n'est pas le plus simple puisque les pétroliers n'auront à payer que le tiers du coût de ce rachat alors qu'ils sont les seuls à l'origine de l'obligation d'exproprier pour supprimer le risque !

Le législateur en a décidé ainsi, mais c'est tout de même rageant que l'Etat et les collectivités locales dussent payer les deux tiers de l'ardoise de l'ordre de 3 millions d'euros alors que TOTAL réalise de tels bénéfices spéculatifs sur la production de pétrole.

Vous pouvez avoir toutes les informations sur le PPRT sur le site :

www.clicrhonealpes.com

 

Reste maintenant l'organisation d'un exercice d'évacuation des salariés et des habitants concernés par un incendie et/ou une explosion sur le site. Je réclame cet exercice depuis plusieurs années. Il m'a été promis pour 2011. Mais compte-tenu des délais de programmation d'un tel exercice, il n'aura pas lieu en 2011 si il n'est pas fixé avant l'été. Je réinterviens donc auprès de la Préfecture en ma qualité de président du Comité local d'information et de concertation pour qu'il soit calé au plus vite. Comme le bilan que j'avais tiré de l'exercice partiel réalisé en début d'année, je suis particulièrement attentif à ce que celui-ci soit une réussite.