Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Résultat pour "srcae"

SRCAE, le vote heureux des verts

Publié le 12 Avril 2014 par Thierry BILLET

Je m'étais élevé contre le fait que les VERTS ne votent pas le Schéma régional Climat Air Energie (SRCAE) mettant en minorité le Parti socialiste avec l'appui du groupe UMP trop content de jouer ce mauvais tour à l'exécutif.

http://www.thierry-billet.org/search/srcae/

Les VERTS viennent d'annoncer que cette fois ils le voteront le 17 avril 2014.

Je vous invite à tenter de chercher ce qui a changé entre la version n°1 présentée par le Vice président VERT à la Région et que ni lui, ni son groupe n'avaient voté et la version qui sera votée le 17 avril... Pitoyable quand on se dit écologiste.

 

 

commentaires

Verts et UMP retoquent le Schéma régional du climat

Publié le 31 Mars 2012 par Thierry BILLET

Le vice président et rapporteur vert qui a piloté pour la Région le schéma régional climat air énergie présente son rapport au nom de l'exécutif...puis annonce qu'il votera contre le rapport qu'il vient de faire... sur un dossier qu'il dirige depuis des années pour le compte de la Région.

L'UMP saisit cette nouvelle occasion de saluer la zizanie désormais permanente entre les VERTS et le PS... Et le schéma est rejeté !
Les VERTS nous expliqueront qu'il n'était pas assez ambitieux.
Et qu'il est sans doute préférable de n'avoir aucun schéma régional plutôt que d'en avoir un même imparfait...
Pendant ce temps les climato sceptiques se marrent et les acteurs de terrain désespèrent. Comme si l'enjeu politique pour les VERTS était de s'enguirlander sur l'objectif de pourcentage de réduction des émissions de gaz à effet de serre au pouillème près... (62 au lieu de 75% d'ici 2050...sans jamais préciser à partir de quelle date on se place).  Et alors que l'urgence est de mettre des moyens concrets en oeuvre... Cela attendra : ce sera mieux après les présidentielles, bien entendu.
Les VERTS pensent que mieux vaut la surenchère et l'affrontement que l'efficacité et la persuasion... sauf quand il s'agit d'obtenir des circonscriptions pour leurs leaders.

Sarah PEILLON, conseillère régionale socialiste raconte les débats d'hier au Conseil régional.

Les débats d’assemblée obéissent à certaines règles. Dans l’assemblée régionale comme au Palais Bourbon, on assiste à des batailles d’amendements, des effets de manches et parfois des coups de théâtre.
Vous l’avez peut-être lu dans la presse cette semaine, la Région devait aujourd’hui se prononcer sur le Schéma régional Air Climat Energie (SRCAE). Le Vice-président Europe Ecologie-Les Verts en charge de ce rapport et qui en a conduit les travaux pendant un an l’avait dit : il le présenterait mais voterait contre. Paradoxal.
Un Vice-président qui expose en tribune la position favorable de l’Exécutif, avant d’annoncer la minute suivante sa position personnelle, défavorable, il y a de quoi en perdre son latin.

Mais avant d’assister à cette étrange présentation, notre assemblée a dû se prononcer sur une question préalable déposée par le groupe EELV demandant que ce rapport ne soit pas examiné.
Saluer la procédure de concertation qui a permis l’élaboration de ce SRCAE, reconnaître l’engagement de tous, élus, services, citoyens, et demander que ce schéma ne soit pas examiné et débattu par l’assemblée, voilà une bien curieuse conception de la démocratie, du débat, et du respect des partenaires.
Un texte peut parfaitement ne pas nous convenir, il est toujours possible de déposer des amendements pour le modifier – ce que n’a pas souhaité faire le groupe EELV – ou encore de voter contre.

L’assemblée a donc voté sur cette question préalable. Elle a choisi de reprendre sereinement son travail, et le débat a, heureusement, pu avoir lieu. Chacun a pu s’exprimer, échanger, amender, voter.
Notre groupe a choisi d’approuver ce schéma, avec des réserves, certes – nous n’avons jamais prétendu que tout était parfait – pour permettre de progresser rapidement sur les objectifs fixés.

L’affaire aurait pu s’arrêter là. Mais trop heureuse de la situation la droite régionale en a profité pour voter contre ce Schéma pour faire « un coup ». Résultat des courses : le schéma a donc été rejeté. Les actions programmées en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre attendront.
L’urgence à agir en matière de climat attendra donc parce que certains s’amusent dans l’hémicycle et d’autres préfèrent ne pas avancer du tout tant qu’ils n’ont pas obtenu pleine satisfaction. Les Rhônalpins apprécieront.

commentaires