Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Ouverture des stations d'altitude

Publié le 17 Novembre 2007 par Thierry BILLET in Environnement

Quelques stations d'altitude ouvrent ce week-end grâce aux chutes de neige de ces derniers jours, tandis que les canons à neige tournent à plein régime grâce à l'épisode de froid intense que nous connaissons tout à coup...
J'ai répondu il y a quelques jours à une interview pour le supplément "ski" du Dauphiné sur la question de la neige de culture.
Il s'agit d'une interrogation sérieuse pour les écologistes et les amoureux de la montagne et du ski de piste.
Il semble que les stations aient abandonné le recours aux adjuvants comme le snow max dont nous craignions les effets négatifs sur l'environnement, c'est une bonne chose.
Restent deux interrogations devant la surenchère des stations en matière d'équipement en canons à neige.
La première, c'est le réchauffement climatique lui-même : au delà d'une certaine température, la neige ne se fait pas; donc les équipements sont inutiles. Or c'est précisément le cas lorsque l'on constate les évolutions météorologiques en moyenne montagne. La neige de culture nécessite qu'il fasse froid...
La seconde, c'est l'impact de la production de la neige artificielle sur la ressource en eau. La CIPRA (commission internationale pour la protection des alpes) donne des chiffres impressionnants : en 2004, la consommation annuelle d'eau pour les pistes des ALPES enneigées artificiellement (environ 95 millions de mètres cubes) équivalait à celle d'une ville de 1,5 million d'habitants, et la consommation annuelle d'électricité à celle de 130 000 ménages de 4 personnes...
Il nous faut donc adapter le tourisme hivernal aux hivers moins enneigés, plutôt que de continuer cette course folle qui à moyen terme, aggrave les conséquences du réchauffement climatique.
Mais les intérêts  financiers dans l'immobilier de montagne sont tellement importants qu'il faut faire venir de loin une clientèle nouvelle à laquelle on doit assurer un enneigement minimal... 
La neige artificielle est néfaste pour les sols car elle est quatre fois plus lourde que la véritable neige, elle présente une moindre capacité d'isolation thermique et elle prend deux fois plus de temps pour fondre, nous explique la CIPRA.
Plus d'information sur www.cipra.org