Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Guide d'achat écologique d'une voiture

Publié le 18 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Personnellement ce guide ne me sera pas très utile car ma voiture personnelle est en auto partage et je ne pense pas en racheter une autre lorsqu'elle sera trop vieille pour servir à CITIZ qui l'utilise depuis deux ans. Mais vous n'avez peut-être pas l'opportunité de vous passer d'une voiture pour vos déplacements et alors le guide édité par l'association INSPIRE depuis la vallée de CHAMONIX est une mine de renseignements utiles, impartiaux et centrés sur l'impact environnemental de votre futur véhicule. A télécharger de toute urgence avant d'acheter...

commentaires

Pas de sous pour le social, dixit Mme SERRATE, maire adjointe d'ANNECY

Publié le 17 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Il faut lire l'entretien réalisé par le DAUPHINÉ du 14 octobre avec Mme SERRATE, maire adjointe au social à ANNECY, à propos de l'infestation de rats au centre d'hébergement d'urgence MA BOHÊME. Mme SERRATE nous y explique qu'elle "a appelé le service concerné pour qu'il intervienne"; mais qu'elle ne s'est pas rendue sur place. Elle ajoute : "On sait qu'on doit rénover le CHRS Ma Bohême. Mais il n'y a pas de sous. On court après des budgets d'investissements qu'on a pas". Puis "Le budget du social est proche de zéro pour l'investissement". "Comprendre que ce n'est pas une priorité pour la majorité" décode le Dauphiné.

Ce que confirme Mme SERRATE en indiquant qu'elle s'est faite rétorquer son budget d'investissement pour 2022; et que si elle y parvient "d'ici la fin du mandat, (elle) sautera de joie".

On comprend mieux pour quelle raison, interrogé sur sa politique sociale par MEDIAPART, le Maire ASTORG ait parlé ... des saisonniers dans les stations de ski.

Que pensent les élus socialistes de CRAN GEVRIER de ce sous-investissement dans le social qu'ils cautionnent lors des arbitrages budgétaires ? 

Mais aussi, comment accepter qu'une maire adjointe n'aille pas sur place se rendre compte de la situation d'urgence dans laquelle se trouvent le personnel et les sans abris ? Qu'elle se contente d'appeler le service concerné ? A quoi sert un(e) élu(e) si il ne se déplace pas sur le terrain ? 

​​​​​​​Pour faire sa comm' sur son budget participatif bidonné, la nouvelle majorité a un million d'euros à dépenser. Mais pour un investissement nécessaire pour les plus déshérités, il n'y a pas de sous. La clientèle politique de cette majorité municipale "écologiste et de gauche" est celle des trentenaires nantis qui votent et surfent aisément sur les réseaux sociaux,  et de se désintéresser des pauvres qui ne votent pas.  Segmentation des annéciens au détriment de la solidarité municipale vers les plus pauvres qui a marqué les années BOSSON/RIGAUT. 

 

commentaires

Exportation de déchets nucléaires en RUSSIE

Publié le 12 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Une nouvelle et utile campagne de GREENPEACE à propos de l'exportation secrète de nos déchets nucléaires en RUSSIE au moment où l'on essaie de nous présenter comme inéluctable la relance du programme électronucléaire au lieu de développer réellement les énergies renouvelables.

commentaires

Budget participatif à ANNECY, du vent comme le reste !

Publié le 10 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Un "projet" c'est ce qu'on a l'intention de faire et l'estimation des moyens nécessaires à la réalisation. Un budget participatif, c'est un budget dédié à des projets émis par la société civile. Un budget participatif à ANNECY, c'est un catalogue d'idées environnementales pour la plupart, sans chiffrage, sans délai de réalisation et avec un maximum de "mousse communicationnelle" autour.

Mais concrètement, aucune des idées émises ne constitue un réel projet qui puisse être mis en oeuvre en 2022. Ils 'agit la plupart du temps d'idées sympathiques tellement générales qu'elles ne peuvent être engagées sans un gros travail des services municipaux pour les mettre en application. Et pour certaines qui figuraient dans les programmes des listes municipales en mars 2020 et n'ont pas été mises en oeuvre par l'actuelle majorité ( exemple de la plantation d'arbres fruitiers...). 

Ce qui frappe également c'est l'absence de projet émanant d'associations qui pourraient trouver là un accélérateur de réalisation. Exactement l'inverse de l'appel à projets associatifs que j'avais lancé autour de la transition numérique pour aider les associations à réduire la fracture numérique au sein de la cité.

Beaucoup d'esbroufe encore et toujours, et pas assez de travail pour préparer les dossiers en amont d'un vote qui sera parfaitement démagogique puisque dénué de calendrier de mise en oeuvre.

 

commentaires

Transition écologique "maitrisée"

Publié le 6 Octobre 2021 par Thierry BILLET

Pendant que les médias font leur cirque sur ZEMMOUR and Co et que les candidats de droite à la présidentielle promettent de sortir la France des règles de l'Union européenne en matière d'immigration en violation de la Constitution et des normes applicables; et donc sans aucune possibilité (heureusement !) d'y parvenir, une petite musique concernant la transition écologique fait son chemin. Celle de la transition écologique "maitrisée" : autrement dit = comment freiner le développement de l'éolien et de la méthanisation sans lesquels nous n'atteindrons jamais les objectifs de réduction des gaz à effet de serre. Alors qu'ici ou là, quelques adeptes du "pas de ça près de chez moi" manifestent, la droite et MACRON écoutent cela d'une oreille attentive. Manifestement heureux que cela leur donne le prétexte de freiner le développement des énergies vertes.  Puisque leur projet est de relancer le nucléaire dès les présidentielles passées, tout ce qui permet de ne plus installer d'éoliennes est bienvenu. Idem sur la méthanisation qui sèmerait le trouble en milieu rural alors que l'on produit 0,7 Twh de bio gaz et que la consommation française de gaz est de 500 Twh importés en quasi intégralité. Tant pis pour la balance commerciale et pour l'indépendance énergétique ! 

En 2022, ceux qui trouvaient inacceptables des éoliennes démontables et des méthaniseurs de quelques mètres de haut adoreront les "petites" centrales nucléaires annoncées par Emmanuel MACRON disséminées sur le territoire.

La même musique démagogique contre les étrangers et contre la transition écologique qui rassure le "français moyen" sur son pré carré franchouillard alors que la lutte contre le nouveau régime climatique exige constance et pédagogie. 

 

commentaires