Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Conseil municipal du 29 juin 2009


Beaucoup de sujets à l'ordre du jour de ce conseil municipal d'avant les vacances, dont de nombreux relatifs à l'environnement. J'ai déjà parlé de la politique d'aide au solaire.

Mais il faut aborder d'autres délibérations importantes :

  • le lancement du bilan carbone qui est la pierre fondatrice de notre prochain plan climat territorial municipal,
  • l'éco labellisation des manifestations qui se déroulent sur le domaine public de la Ville,
  • la mise en place de ruches en ville avec l'abeille savoyarde d'ANNECY
  • la transformation de tous les espaces verts de la Ville en refuges de la Ligue de protection des oiseaux.
Ces décisions doivent être mises en perspective car elles sont la partie émergée de la politique municipale en faveur de l'écologie active qui se décline d'une manière beaucoup moins visible dans la plupart des décisions concrètes que prennent les services municipaux au quotidien, à la suite par exemple des petits déjeuners "développement durable" auxquels est convié tout le personnel municipal, avec une animation par PRIORITERRE.

Pour ne prendre qu'un exemple, le principal investissement des prochaines années à ANNECY sera la nouvelle école de l'éco quartier VALLIN FIER d'un montant de plus de 10 millions d'euros et qui sera une véritable vitrine, tant sur le plan de l'efficacité énergétique que de la polyvalence des locaux.

Pour favoriser la sortie rapide de dossiers de permis de construire, et en particulier sur l'éco quartier, le conseil municipal a décidé de supprimer le PLD (plafond légal de densité) pendant un an. Cette taxe concernait les promoteurs qui produisaient un batiment dont la densité était supérieure à 1. Cette redevance perçue par la Ville pour éviter hier la surchauffe du marché foncier est aujourd'hui sans doute un frein en cette période où plus personne ne dépose de permis de construire à ANNECY.

C'est un choix ambitieux, pour une période déterminée, qui devrait permettre de relancer des projets de construction qui sont dans les cartons et sont aujourd'hui bloqués par les incertitudes sur l'avenir. Or nous avons besoin de logements dans la Ville pour lutter concrètement contre l'étalement urbain. Il ne sert à rien de rouspéter contre le trafic automobile domicile-travail si l'on ne mène pas une politique déterminée de densification urbaine.

Enfin, au cours de ce conseil, le plan prévisionnel d'investissements a été présenté pour la programmation indicative des opérations lourdes que la Ville mènera d'ici la fin du mandat. Un effort d'investissement important pour maintenir la qualité de vie des habitants est prévu qui concerne toutes les facettes de la vie municipale.




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :