Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Kick off meeting pour SILMAS

Publié le 27 Octobre 2009 par Thierry BILLET in Environnement


Amusant de traduire "kick off meeting" par conférence de lancement : 15 partenaires venant de 5 pays de l'arc alpin : slovénie, autriche, allemagne, italie, et france sous le pilotage de la Région Rhône Alpes et sa vice présidente verte Hélène BLANCHARD réunis au SILA pendant deux jours pour lancer officiellement en présence de l'Union européenne le programme transfrontalier SILMAS que l'on peut traduire comme "instruments soutenables pour le management des lacs alpins".

En clair, il s'agit sur deux aspects : le réchauffement climatique et les modifications de l'état des lacs d'une part et d'autre part sur la gestion des conflits d'usage sur les lacs alpins de travailler en synergie entre les chercheurs et les gestionnaires des lacs alpins, sur des financements venant à 75% de l'Union européenne.

La richesse des échanges de ces deux premiers jours de travail notamment sur les expériences de modélisation des évolutions constatées suite au réchauffement climatique dans l'arc alpin par des chercheurs allemands et autrichiens, mais aussi italiens de l'Université de TRENTE, montre que la collaboration européenne est l'échelon adapté et irremplaçable pour travailler de manière pertinente.

Je repense à certains appels de quelques prétendus écologistes haut savoyards au boycoot des européennes avec une certaine colère quand je constate que sans l'Union européenne, ce type de rencontres et de travail  serait impossible. Chaque aspect "work package" dans le langage européen est placé sous le pilotage à chaque fois d'un pays différent. Le SILA a la responsabilité du volet piscicole sous l'angle de l'impact du réchauffement sur la ressource halieutique, mais aussi sur le mode de réglement des conflits entre pêcheurs professionnels et pêcheurs amateurs.

A ce propos, Jean-Luc RIGAUT vient de se prononcer en faveur de l'établissement de quotas pour les pêcheurs amateurs et professionnels si la gestion durable de la ressource en poissons sur le lac le nécessite.

Le lac d'ANNECY est au coeur de ces problématiques et le travail pan européen la bonne échelle pour penser globalement et agir localement.