Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Région SAVOIE, c'est décidément NON !

Publié le 22 Octobre 2011 par Thierry BILLET in Politique locale

Lorsque je suis arrivé en HAUTE SAVOIE, il y a vingt ans, les VERTS étaient déjà organisés en un région SAVOIE incluant les deux départements savoyards.

Cela avait été voté au milieu des années 1980 et avait un côté post soixante-huitard sympathique.

On se souvenait de "violem viur al pais" entonné sur le LARZAC dans les années 1970.

On était dans la lignée du rapport de ROCARD sur le "désert français".

Remettre en cause le centralisme exacerbé de notre pays n'était pas pour me déplaire.


Mais les choses ont commencé à mal tourner avec la montée en puissance de la Ligue savoisienne sur la scéne politique locale. Avec la Ligue, ses chefs de province, ses blasons et le reste de ses déclarations à l'emporte pièces sur les résistants savoisiens de THONES contre la République en 1792, on changeait de registre et on basculait dans une réécriture de l'Histoire de la réunion de la SAVOIE à la FRANCE qui sentait bon l'isolationnisme et le sentiment qu'indépendants, les savoisiens seraient aussi riches que les SUISSES.


La Ligue ayant cassé sa pipe, les régionalistes savoisiens ont clairement fait le choix d'investir massivement EUROPE ECOLOGIE.

Lors d'une réunion entre la Ligue savoisienne et les partisans de l'entrisme dans EUROPE ECOLOGIE, les choses furent scellées : le cheval de TROYES fut vite en place.


Avec l'accord de la frange la plus radicale des VERTS qui voyait là un appui politique d'adhérents déterminés à s'opposer au courant "réaliste", ils prirent vite une place surdéterminée par rapport à leurs forces réelles et, surtout, à leur poids électoral.


Ils réussirent même, aux Régionales, à imposer l'un des leurs en position éligible en HAUTE SAVOIE alors qu'il habite en SAVOIE... Mais il permettait ainsi d'exclure un conseiller régional "réaliste" qui se trouvait ainsi relégué en position non éligible. Tout cela au nom d'un accord "national" que nous ne vîmes jamais... pour la bonne et simple raison qu'il n'existait pas. En tous cas, vous ne verrez jamais ce conseiller régional que les haut-savoyards ont élu dans notre département.

 

"Faire de la politique autrement", disaient-ils...


Nous eûmes la naïveté de croire qu'EUROPE ECOLOGIE allait balayer ces héritages passéistes en retenant la seule Région RHONE-ALPES.

C'était faire fi de deux éléments.

D'abord, le fait qu'être une Région autonome chez les VERTS, cela permet à des apparatchiks locaux d'avoir des sièges réservés dans les instances nationales...

Ensuite, le manque de courage politique de Philippe MERIEU, tête de liste régionale, fermement opposé au régionalisme savoisien, mais ne voulant pas s'opposer avec ses partisans...et adoptant la posture politique démagogique des VERTS (encore reprise il y a quelques semaines par Eva JOLY) sur le sujet.


Alors, la Région SAVOIE existe encore chez EELV...

Bien entendu, aucun(e) conseiller régional écologiste à part l'élu savoisien ne ramène la Région SAVOIE sur le tapis lorsqu'il siège à LYON.

Aucune initiative n'est prise par personne pour la mettre en place.

Si ils y croyaient réellement, qu'attendent les conseillers régionaux verts pour mener des actions politiques en faveur de la scission de RHONE ALPES ?

Qu'attend Philippe MEIRIEU, président du Conseil fédéral d'EELV, pour porter ce combat politique qu'il a soutenu contre notre avis ?

En réalité, il ne veut pas d'une Région SAVOIE et les conseillers régionaux EELV ne font rien pour la faire exister en réalité.


Ainsi, elle continue de vivre dans le seul parti EELV, totalement déconnectée de la vie politique des deux départements savoyards, vie politique complètement différente et incompréhensible d'un département à l'autre :

La SAVOIE basculera à gauche lors du prochain renouvellement cantonal.

La HAUTE SAVOIE demeure un fief du ruralisme conservateur.


Mais les régionalistes ont pris au sein de la structure politique des Verts Région SAVOIE un poids considérable et qui n'a jamais été aussi fort au service de leurs seuls intérêts.

Cette Région n'a aucun sens : elle ne correspond à aucune demande sociale, à aucune identité régionale, à aucun projet d'avenir, à aucune vision politique.

Elle est le rêve dangereux de militants qui sont prêts à soutenir l'UMP quand GAYMARD envisage la fusion des deux départements pour essayer de sauver sa majorité départementale UMP, ou pour créer une 2° Région offerte à la Droite...


C'est pour cela que les VERTS ne font rien à RHONE ALPES pour la faire advenir.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais, tel pourrait être le mot d'ordre de ceux qui acceptent cet état de fait : être au fond de soi contre l'existence d'une Région SAVOIE, ne pas oser affronter les régionalistes sur ce point pour des raisons tactiques internes car cela permet de gagner les congrès par une alliance de la carpe et du lapin, mais ne surtout rien faire pour la faire exister concrètement...


Bel exemple de pratique politique schyzophrène ou de "real politik" tout simplement.