Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Grenelle de l'environnement, la plate forme associative

Publié le 3 Septembre 2007 par Thierry BILLET in Environnement

L'enjeu du GRENELLE de l'ENVIRONNEMENT est important.
Soit les écologistes arrivent à en faire un point de départ tangible d'une réorientation des politiques publiques, soit  SARKOZY en profite pour faire des effets d'annonce qui ne permettront pas d'avancer sur les OGM et le réchauffement climatique...
Sur le nucléaire, on sait déjà que c'est fichu; mais les accidents à répétition et l'incapacité d'AREVA à tenir les délais sur les réacteurs EPR confirmeront l'opposition très majoritaire de l'opinion à une relance du programme électronucléaire.

Un site à recommander :

http://legrenelle.lalliance.fr


Les 24 propositions énoncées par l’Alliance préalablement au Grenelle :

Climat :

1. Lancer immédiatement un plan national pour l’isolation de 400 000 logements anciens par an.
2. Réglementer la consommation d’énergie primaire pour le chauffage à 50kWh/m2/an pour toute construction neuve dès 2010.
3. Affecter 5 milliards d’euros en faveur des transports en commun urbains.
4. Etablir un moratoire sur la construction d’autoroutes.
5. Produire 15% d’énergie primaire à partir d’énergies renouvelables en France d’ici 2012.
6. Suspendre le projet de nouveau réacteur nucléaire EPR.
7. Arrêter les financements publics aux énergies non renouvelables au profit des énergies propres et des économies d’énergie.

Stopper les destructions :

8. Développer la collecte sélective pour permettre de traiter 80 % des déchets ménagers par méthanisation, compostage, recyclage et réemploi.
9. Etablir un moratoire sur la construction de nouveaux incinérateurs des ordures ménagères.
10. Stopper l’artificialisation et la dégradation des milieux naturels et ruraux.
11. Relier les espaces protégés par un grand réseau écologique d’espaces naturels.
12. Supprimer les aides publiques aux activités qui portent préjudice aux milieux naturels et à l’environnement.

 

Produire sans nuire :

13. Mettre en place un régime contraignant de responsabilité sociale et environnementale des entreprises.
14. Etablir une écotaxe progressive de 0 à 30% sur les biens et services en fonction de leur impact écologique.
15. Interdire dans l’agriculture et dans l’industrie toute substance chimique reconnue dangereuse pour la santé et l’environnement.
16. Lancer un programme national ambitieux de recherche épidémiologique sur l’exposition aux risques environnementaux.
17. Convertir 25% des terres agricoles en agriculture biologique et réduire de 50% l’utilisation des produits phytosanitaires de synthèse.
18. Mettre en place un moratoire sur la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM) en milieu ouvert.

Solidaire, responsable et citoyen :


19. Coopérer avec les pays du Sud pour faire face aux changements climatiques et appuyer une utilisation sobre et efficace de l’énergie ainsi que le recours aux énergies renouvelables.
20. Réserver une part de l’aide publique au développement (APD) pour appuyer directement les populations dans leur mise en oeuvre des programmes de conservation et de gestion écologiquement responsables des ressources naturelles.
21. Mettre fin aux subventions qui contribuent à l’appauvrissement des pays du Sud, notamment sur les produits agricoles et les capacités de pêche.
22. Lancer un plan national d’éducation, de formation et de sensibilisation du public sur les solutions à la crise écologique.
23. Mettre fin à l’utilisation abusive de l’argument écologique dans les publicités et réglementer celles sur les produits les plus polluants.
24. Rendre l’Etat exemplaire dans sa gestion comme dans ses achats.