Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Débat d'orientation budgétaire : débats au Conseil municipal

Publié le 21 Novembre 2008 par Thierry BILLET in Politique locale


Le manque de temps ne m'a pas permis d'alimenter ce blog immédiatement après le conseil municipal de lundi qui comportait deux débats importants, d'abord sur le débat d'orientation budgétaire (DOB) et ensuite sur les Jeux Olympiques.


Le Dauphiné indique que le conseil a été animé notamment par Pierre HERISSON et moi... mais il ne me cite pas du tout !


Alors, cher lecteur, quelques éléments complémentaires pour comprendre ce qui se passe au conseil municipal d'ANNECY.


Le DOB, un exercice obligatoire qui n'est pas le budget de l'année mais un "tour de chauffe" pour préciser les orientations de la Ville en matière budgétaire.


On a eu droit à du "lourd".


Pierre HERISSON expliquant qu'il n'y avait pas de crise puisque l'Etat avait compensé intégralement les transferts de compétence vers les collectivités locales selon un rapport du Sénat; ce qui nous a permis de polémiquer sur la réalité de ces transferts et sur l'impossibilité pour la Ville d'augmenter son budget de 40% comme l'a fait l'Assemblée nationale selon le rapport de la Cour des comptes.


Ensuite sur les conséquences du passage à l'agglo à propos duquel nous sommes en désaccord profond avec l'UMP quant au fait qu'ANNECY aurait fait payer aux autres communes les coûts de ses équipements de centralité (Bonlieu, etc.). JL RIGAUT a détaillé une note chiffrée qui montre que ces élucubrations sont sans fondement.

(Me la demander si vous êtes intéressé par courriel à th.billet@wanadoo.fr)


Enfin sur les politiques publiques à mener.


Je pense que les collectivités territoriales doivent mener une politique keynésienne en période de crise = c'est le moment de lancer un "green new deal" pour relever enfin les défis du réchauffement climatique !

(voir le site du rassemblement des écologistes)

La prudence s'impose donc mais elle ne doit pas être synonyme de blocage complet des investissements; ce qui aggraverait la récession. Encore faut-il que ces investissements fussent cohérents avec la lutte contre les gaz à effet de serre !


Cela m'a permis de comparer la posture de Pierre HERISSON qui veut la gratuité des bus sans hausse du versement transports à celle de Philippe METRAL BOFFOD qui veut la gratuité en faisant payer les patrons grâce à la hausse du VT : le plus réaliste n'est pas celui qu'on imagine !


Pierre HERISSON, - après m'avoir reproché de parler de cela en CM alors que c'est une compétence de l'agglo, ce qui m'a permis de lui rappeler qu'il avait fait sa campagne électorale sur ce thème - nous a alors livré un "scoop" : il n'est plus opposé à une augmentation du VT pour financer les transports collectifs. Voilà qui mérite d'être souligné.