Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Conseil municipal : marathon de cinq heures

Publié le 16 Décembre 2008 par Thierry BILLET in Politique locale



Pierre HERISSON avait annoncé dans le quotidien de lundi que l'UMP ne voterait pas le budget... et l'UMP n'a pas voté le budget. Par contre, on n'a pas bien compris pourquoi...

Prenant la parole pour son groupe, il a parlé de la commission environnement & travaux, pour regretter qu'on n'y parle que de "nichoirs  à oiseaux" et d'abeilles "à 30.000 euros"...

Mais sur le budget proprement dit, rien...

Cela m'a permis de présenter la philosophie de mon action au sein de la majorité municipale : non pas obtenir des crédits supplémentaires pour les actions environnementales, mais dépenser moins en dépensant mieux, c'est à dire en jouant un rôle transversal dans les politiques municipales, avec le soutien des autres maires adjoints.

L'exemple du travail avec la Ligue de protection des oiseaux sur la thématique de la biodiversité en ville est symptomatique : le service des espaces verts travaille sur la réduction des produits phytosanitaires depuis plusieurs années. Ce travail aboutit à une gestion différenciée des espaces verts de la Ville de manière à réduire encore notre empreinte écologique. Et, pour accompagner ce mouvement, nous constuisons avec la LPO un programme d'inventaire de l'avifaune urbaine afin de disposer de préconisations pour favoriser la biodiversité. Parallèlement, nous travaillons avec le rucher école de POISY à installer des ruchers en ville en plantant des espèces méllifères.

Nous construisons donc petit à petit une stratégie d'écologie urbaine qui s'accompagne d'une démarche vers les scolaires pour leur faire découvrir que la ville est un espace où la vie sauvage existe encore, et qu'elle doit être protégée et favorisée.

Pour le reste, le Conseil devait voter la modification de notre plan local d'urbanisme pour permettre de rentrer dans le vif du sujet quant à l'éco quartier VALLIN FIER.

On eut droit à un exercice de style ampoulé de M. JULES sur la mosquée, mais sans jamais en citer le nom, signe que les vieux démons sont toujours là.

Le nouveau permis de construire de cette mosquée a été délivré le 11 décembre 2008 sur la base de l'ancienne rédaction du PLU telle qu'elle a été interprétée par le Tribunal administratif, c'est à dire avec la suppression de la coupole qui la surmontait. Marie-Noelle PROVENT eut beau répéter que le TA avait interprété la rédaction  du PLU à rebours du souhait des élus unanimes et de sa mise en pratique par les services.  Et que le seul ajout au PLU est un dessin qui permet de figurer les règles de recul d'un bâtiment par rapport à un autre, sans changer une ligne de la rédaction; Rien n'y fit : L'UMP voulait remercier son groupe de supporters du quartier...

Chaque groupe de l'opposition souhaitant intervenir - ce qui est parfaitement normal et souhaitable - sur beaucoup de points de l'ordre du jour, le Conseil a duré cinq heures...

Sur  l'éco quartier VALLIN FIER, j'ai réaffirmé avec vigueur le choix municipal d'une seule voiture par appartement de manière à modifier drastiquement notre approche de la place du transport individuel, car Denis DUPERTHUY souhaitait que l'on envisage d'ores et déjà une place pour la seconde voiture... Sur ce dossier, un comité de pilotage est maintenant en place et la Ville va présenter sa candidature à un appel à projet du Ministère de l'Ecologie sur les éco quartiers; celui de VALLIN FIER devant se structurer autour d'une trame verte intérieure et le transfert de l'Ecole des FINS.