Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Pierre HERISSON, la solitude

Publié le 19 Décembre 2008 par Thierry BILLET in Politique locale


Disposant d'une procuration d'un membre titulaire de la C2A, Pierre HERISSON a pu voter au conseil communautaire de ce jeudi.

Il en a profité pour voter CONTRE le budget, se retrouvant désespérément SEUL pour ce faire. Il a expliqué sa décision de manière fort confuse pour des raisons liées à la TEOM (taxe d'enlèvement des ordures ménagères) et à la nécessaire mise en concurrence de la SIBRA.

Je lui ai fait remarquer qu'il était hors sujet, tout comme lundi dernier sur le budget de la Ville.

A l'agglo, il y a des budgets séparés sur les ordures ménagères et les transports et nous étions là sur le budget général sur lequel il ne s'est pas exprimé. Comprenne qui pourra !

Mais il est exact que pour boucler son budget, la C2A va devoir faire mieux avec des recettes identiques  : c'est un exercice de sobriété utile pour arrêter des projets trop coûteux ou nocifs et c'est un moyen d'affirmer des priorités claires en faveur de la réduction de notre empreinte écologique collective.

Je me suis inscrit ainsi en faux contre l'interview de Bernard ACCOYER qui stigmatise le coût de l'équipe de direction de la C2A, comme si c'était le salaire de 5 fonctionnaires territoriaux qui était responsable de la dégradation des finances de toutes les collectivités territoriales en FRANCE !

Ou qui propose de liquider le budget culturel en prenant l'argument des travaux de rénovation de BONLIEU SCENE NATIONALE.

Tout au contraire, il faut dépenser moins et dépenser mieux en assurant le même service au public et en travaillant de manière plus pertinente sur le plan environnemental.

C'est parfaitement possible par exemple dans mon domaine de compétences avec la gestion des déchets : supprimer le ramassage des encombrants, revoir les tournées trop fréquentes, développer la collecte sélective dans les manifestations de la Ville,  mettre en place la redevance pour les DIB (déchets industriels banaux), etc. On ne diminue pas le service rendu, mais on l'adapte en développant en plus une démarche écoresponsable en diminuant les déchets.

Jean Luc RIGAUT a confirmé avoir missionné Gille FRANçOIS, maire d'ARGONAY, pour mener le travail de cohérence transversale de l'agglo sur l'excellence environnementale, comme le souhaitait la commission ENVIRONNEMENT.

Bien seul donc, Pierre HERISSON, puisqu'aucune voix de l'UMP ne l'a suivi dans son opposition.