Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Plan climat d'ANNECY (2)

Publié le 23 Janvier 2011 par Thierry BILLET in Environnement

Comme cela remonte le moral de parler d'autre chose que des exclusions au sein d'EUROPE ECOLOGIE LES VERTS, ou peut-être comme disent désormais les journalistes LES VERTS, ou de la désignation de candidats régionalistes exfiltrés de la Ligue Savoisienne aux cantonales, je vous entretiens comme annoncé du Plan climat d'ANNECY.

 

Le choix a été fait d'ouvrir le comité de pilotage très largement sur les partenaires de la Ville dans ce domaine : Habitat social, Etat, Conseil général (CG), Prioriterre, FNAIM, C2A,... de manière à inscrire le plan climat municipal dans l'ensemble des préoccupations relatives aux changements climatiques.

 

C'est ainsi que la question des transports dans la Ville percute évidemment les compétences TRANSPORTS de la C2A et du Conseil général qui devront eux-même élaborer leur plan climat.

 

J'ai donc proposé qu'un groupe de travail thématique TRANSPORTS associe les collectivités concernées et l'Etat pour élaborer la partie "TRANSPORTS" des plans climat de chaque collectivité de manière à intégrer les démarches et à ne rien oublier de ce qui est aujourd'hui "dans les tuyaux" sous forme d'études (dégroupage des colis à VOVRAY pour une desserte en centre ville en petits véhicules, études sur la RD 1508 par le CG, etc.) ou d'actions (réhabilitation de la gare d'ANNECY, etc.).

 

J'avais proposé cela à la Région Rhône Alpes lors d'une rencontre régionale sur les plans climat : l'intégration par la Région de la problématique des changements climatiques dans les départements alpins pour que les différents CG et les villes ne refassent pas les mêmes études dans leurs coins et qu'il existe un lieu central de recueil de la bibliographie pour tout l'arc alpin. Pour le moment, pas de nouvelles...

 

Les deux volets du plan climat : l'atténuation mais aussi l'adaptation aux changements climatiques sont donc au coeur d'une démarche d'évaluation du "profil climat d'ANNECY", c'est à dire la présentation des enjeux du changement climatique croisés avec les compétences de la Ville, notamment en matière d'animation territoriale.

 

Il faut bien comprendre que la question posée est d'abord une question de RESPONSABILITE dans l'affectation des émissions de GES. Ainsi, pour les transports pendulaires entre le domicile et le travail à ANNECY, 50% des émissions de GES sont mis à la charge de la Ville car elle a une part de responsabilité dans l'organisation spatiale du territoire.  Pour aller vite, le modèle utilisé met l'accent sur le fait que la politique foncière municipale a une influence sur l'extension urbaine et que cette politique foncière doit être la plus vertueuse possible. On voit bien la démarche intellectuelle que nous avons choisie : la Ville peut mener des politiques publiques qui ont un impact direct ou indirect sur l'obligation faite à nos concitoyens de quitter la Ville parce qu'elle est trop chère. Bien entendu, la Ville ne peut pas tout compte-tenu de l'attractivité d'ANNECY, mais elle a le choix entre une politique du laisser faire et une politique active de densification urbaine et de promotion de l'habitat social. De ce point de vue, la politique urbaine d'ANNECY qui est félicitée annuellement par la Fondation Abbé Pierre est clairement engagée dans l'application de la loi SRU de manière à s'opposer à une tension foncière croissante.

 

La démarche du plan climat est donc une démarche d'intégration et de cohérence de l'action municipale : construire de l'habitat social, c'est diminuer les déplacements et donc améliorer notre bilan carbone. Où l'action sociale se conjugue à la démarche écologiste, CQFD.

 

A demain !