Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

500 millions d'euros pour le parc privé annécien (plan climat n°3)

Publié le 24 Janvier 2011 par Thierry BILLET in Environnement

Les grandes masses des émissions de gaz à effet de serre sur le territoire annécien sont les bâtiments (61%) et la mobilité des personnes (21%).

Ces deux secteurs ont des caractéristiques spécifiques.


Pour le bâtiment, les solutions techniques sont connues, mais les problématiques financières sont très lourdes.


Pour la mobilité des personnes qu'il faut limiter autant que faire se peut, l'inertie des changements est forte (une fois que l'on a acheté une maison à tel endroit, on ne bouge pas facilement et une infrastructure de transports met longtemps à se créer et ensuite dure longtemps).


Le bâtiment se décompose en 36% du total pour le résidentiel (les logements) et en 25% pour le tertiaire, soit 61% des émissions.


87% des émissions de GES sont dues au chauffage avec trois enjeux : la réhabilitation du parc privé, le parc social et les changements d'énergie, par exemple dans le cadre du réseau de chaleur (délégation de service public de la chaufferie dite "de NOVEL"). Il ne faut pas compter sur les constructions neuves pour avoir un impact sur l'ensemble  : elles représentent 2% du parc.

Comme le parc annécien est à 96% en logements collectifs, il convient de mobiliser les copropriétés pour qu'elles intégrent la réflexion sur les changements climatiques. Repeindre les façades est une excellent chose, mais il ne faudrait plus repeindre sans isoler par l'extérieur. Pour tenir les objectifs du Grenelle, il faudrait réhabiliter 1.700 à 1.900 logements par an à ANNECY, et dépenser 30.000 euros par logement.


Le coût de ce programme de mise à niveau énergétique est donc de l'ordre de 500 millions d'euros pour le propriétaires privés annéciens.

On imagine l'impact sur l'emploi d'un tel programme de réhabilitation en faveur de l'efficacité énergétique.

Le changement d'échelle que le réchauffement climatique et le renchérissement continu des énergies fossiles nous imposeront de toutes façons, donne le vertige.

Et pourtant à l'échelle de notre territoire, de sa richesse et de ses capacités, il est à notre portée.

 

A suivre...