Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Un sondage...

Un sondage ne fait pas l'élection.
Mais tout de même, on ne voit pas ce qui pourrait changer radicalement la donne.
Jean Luc RIGAUT à 48%, le PS à 24% et la liste UMP à 17 %, telles sont les données du sondage du Dauphiné Libéré de ce jour.
Aux élections de 2001, Bernard BOSSON avait réalisé au premier tour 41,83% et la liste de la gauche plurielle (Verts + PS) 32,21%.
Si le sondage se vérifie dimanche 9 mars, cela signifiera que
les 7% d'électeurs verts annéciens que j'ai réunis sur mon nom aux législatives de 2007 ont intégralement soutenu l'alliance que nous avons choisie avec Jean Luc RIGAUT : ils s'ajoutent au score de Bernard BOSSON et se retranchent de celui de Jean EXCOFFIER de 2001.
C'est un signe de maturité politique intéressant : les écologistes ont bien compris que l'urgence écologique nécessitait de passer du statut de "sonneur d'alerte" à celui de "réalisateur".
Demain, dans une majorité renouvelée, nous aurons la responsabilité de prouver que nous sommes en mesure de changer la politique environnementale de la Ville, d'impulser une modification radicale des comportements individuels.
En résumé de faire d'ANNECY une réelle cité de l'excellence environnementale, ce qu'elle est déjà pour la qualité de l'eau de son Lac.
Ce nouveau bloc majoritaire annécien a vocation à rassembler une majorité encore plus large à l'agglomération et au SILA pour inscrire le prochain mandat dans un projet cohérent de développement soutenable.
Il nous reste quelques jours de campagne pour enraciner cette perspective de changement et de continuité dans l'esprit de nos concitoyens.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :