Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Et Si Dominique VOYNET n'avait pas ses 500 parrainages ?

Publié le 27 Février 2007 par Thierry BILLET in Elections 2007

Dominique VOYNET n'a pas encore ses 500 parrainages pour pouvoir se présenter à l'élection présidentielle.

En Haute Savoie, en 2002, aucun élu autre que Vert n'avait parrainé Noël MAMERE.

Dans un département où les VERTS représentent plus de 12% de l'électorat sur un vote à la proportionnelle, il ne se trouve pas d'élu pour parrainer la candidate écologiste. Et l'on ne parle que de parrainage, nullement de soutien politique !

Là où en quelques coups de fils une dizaine de maires étaient prêts à parrainer Nicolas HULOT, il n'y en a plus pour parrainer Dominique VOYNET. Que cherchaient ils en parrainant l'un : de la pub à bon compte sur leur engagement verbal pour l'environnement ? Que redoutent ils en parrainant Dominique VOYNET : être classés à gauche ? Ne plus recevoir les financements du conseil général ?

Sur la trentaine de maires que j'ai contactés, seulement deux m'ont répondu. L'un parrainait Mme LEPAGE, l'autre ne voulait pas s'engager au nom de toute sa liste. Les autres n'ont même pas accusé réception. Et le conseiller général socialiste que j'ai aidé d'une manière déterminante à être élu avec Patrick CAILLET, notre excellent candidat dans ce canton, avait déjà parrainé une autre candidate... alors que les parrainages officiels commencent seulement ces jours-ci.

Alors on en viendrait presque à souhaiter que Dominique VOYNET n'ait pas ses 500 parrainages... Que l'on se rende compte à quel point, dans la démocratie française, le roi est nu; et les engagements pour le développement durable des promesses qui n'engagent que ceux qui ont signé le pacte écologique...

Mais alors quelles seraient les voix d'appui du second tour pour Ségolène ROYAL ? Aller quémander les voix de François BAYROU ?

En verrouillant le système du parrainage comme il le fait, le Parti socialiste va peut être réussir à empêcher que Dominique VOYNET ne soit candidate, car elle refusera les pressions qu'elle subit du PS pour être plus conciliante sur l'existence d'un groupe parlementaire vert.

Il faut dire que le PS a tellement lâché aux groupuscules de CHEVENEMENT et des radicaux de gauche que les candidat(e)s socialistes ont dû la trouver mauvaise : laisser autant de circonscriptions à ceux qui les ont fait chuter en avril 2002 a dû leur faire mal.

Mais le PS se complique, ce faisant, singulièrement la tâche pour le second tour.

Dans un département comme la HAUTE SAVOIE, le vote écologiste est aussi un vote de transition pour des électeurs centristes et de droite vers la gauche.

En se privant de cet électorat pour le second tour de la présidentielle qui se jouera peut être à 1%, le PS renforce le vote BAYROU au premier tour sans se donner l'assurance d'un report de voix efficace autour d'un projet commun de responsabilité environnementale.

Le Parti socialiste a les clés de la candidature de Dominique VOYNET. Peut être arriverons nous aux 500 parrainages sans son appui tacite, et ce sera bien.

Mais peut être n'y arriverons nous pas sans son appui explicite, et alors ...