Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

SARKOZY à la télé ce soir

Publié le 20 Juin 2007 par Thierry BILLET in Elections 2007

Nicolas SARKOZY ce soir sur TF1, jambes croisées, bronzage irréprochable, hyper actif, comment tient il le coup ? Il dort quand celui-là ?

Un bagou infernal expliquant que le coup des heures supplémentaires va augmenter le salaire d'un smicard de 15%, soit moins de 150 euros, alors qu'il va exonérer les successions de 1.000 fois plus; et alors que cela va inciter les patrons peu scrupuleux à ne recruter qu'à temps partiel pour bénéficier de l'absence de charges sur les heures complémentaires. Encore un effet d'aubaine qui aura un effet destructeur en matière de sécurité du travail.

Et toujours cette rangaine sur le travail "le matin, le midi et le soir" comme si les Français ne travaillaient pas, alors que nos gains de productivités sont énormes, que les entreprises étrangères investissent massivement en France, et que je ne vois à mon cabinet que des gens usés par le stress, la pression des résultats à court terme et le harcélement quotidien pour obtenir encore plus de résultats...

Jean Luc BENNAHMIAS me disait l'autre jour que ce rabachage avait pour objet de séduire les personnes âgées qui voient d'un bon oeil que les jeunes travaillent aussi longtemps qu'ils avaient travaillé à leur âge et qu'ils paient leur retraite... Sans doute pas faux et en tous cas efficace quand on constate la part des plus de 60 ans qui ont voté SARKOZY à la présidentielle.

Et puis ces mensonges comme le fait que les 35 heures n'aient pas créé d'emploi, ou qu'il n'y ait que la FRANCE qui l'ait fait, alors que notre durée du travail est proche de la moyenne européenne. Les 35 heures chez VOLKSWAGEN, il n'en a pas entendu parler SARKO ?

Et ce cynisme sur ALZEIMER, les heures supplémentaires à l'hôpital ou les handicapés... comme si la droite n'était pas au pouvoir depuis 2002.

Opération cosmétique après la baffe surprise de dimanche : la FRANCE est elle prête au traitement de choc qu'envisage SARKOZY sans explosion sociale ?