Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Dites "dixneuf", c'est moitié prix...

Pour contester le conflit d'intérêts entre l'équipe municipale et Frank SUPPLISSON, le fossoyeur d'ALPINE ALUMINIUM, cette dernière à délégué auprès du Dauphiné Libéré dans son édition du 17 mars... Monsieur Samuel DIX-NEUF. Lequel est le compagnon de la présidente de l'association LA RONDE qui a négocié le bail avec M. SUPPLISSON. Pareil aveu ne peut donc tromper personne. François ASTORG and Co n'ont rien à voir avec cette location qui est bien moitié moins cher que les prix du marché annécien selon les propos de Monsieur HARDY porte-parole de LA RONDE, mais c'est l'élu le plus concerné par cette location qui défend la position de la Ville !

 A votre avis, comment se fait-il que M. SUPPLISSON fasse payer moitié prix aux amis du Maire d'ANNECY ? Il aurait été plus crédible que ce soit Yannis SAUTY, Pierre GEAY ou Nora SEGAUD-LABIDI qui s'étaient engagés avec moi dans le soutien de la SCOP ALPINE ALUMINIUM qui s'expriment. Mais ils ont dû refuser tellement cette affaire sent les petits arrangements entre amis.

Benjamin MARIAS, premier adjoint, aura été plus malin et il n'a rien dit non plus. Il faut dire que vu son statut de vice-maire et simultanément de membre de LA RONDE, il était particulièrement mal placé pour expliquer qu'il n'avait rien à voir avec Frank SUPPLISSON qui héberge ... sa propre compagne.

Cette équipe municipale rompt avec l'héritage de probité des élus annéciens, mais aussi avec l'éthique la plus élémentaire : un élu ne doit pas prêter le flanc au moindre soupçon. Dès lors qu'un privé accorde un rabais de 50% à une vice-présidente de l'agglomération, aux compagnes de deux élus, au frère du maire, qu'attend-il en échange ? poser la question c'est y répondre.  

 

Dites "dixneuf", c'est moitié prix...
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :