Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Notre programme pour ANNECY (2)

Publié le 21 Décembre 2007 par Thierry BILLET in Municipales 2008

Nous poursuivons la publication des premiers éléments du programme des écologistes pour les municipales de 2008.

Une ville défenseure de son territoire d'exception


La Ville doit poursuivre sa politique consistant à affirmer haut et fort :

Pas touche à la loi LITTORAL !


La Ville doit refuser toute participation à la définition du « trait » entre loi montagne et loi littoral : une seule issue politique est possible : l'abrogation de l'amendement soutenu par MM. ACCOYER & HERISSON. Puisqu'ils nous disent que nous nous inquétons pour rien et que la modification de la Loi LITTORAL ne change rien à la situation antérieure, alors retirez la ! Nous aurons ainsi le coeur net, Messieurs, et saurons que vous êtes sincères.

La Ville doit assurer la mise à disposition des associations de défense de l'environnement d'un appui logistique à leur action par l'intermédiaire notamment d'une maison de l'environnement, en charge notamment d'informer sur les économies d'énergie.

La Ville doit affirmer haut et fort qu'elle est opposée à toute forme d'abandon de la domanialité du Lac  par l'Etat au bénéfice des collectivités territoriales

La pollution du Lac par les hydrocarbures dénoncée par les pêcheurs et les destructions des roselières qu'ils engendrent doivent conduire à l'interdiction des bateaux à moteur sur le lac dans un délai de 6 ans.
 
La Ville apportera son soutien au projet du Conseil régional de réserve naturelle régionale volontaire sur le Lac.

21 ans après TCHERNOBYL, le manque de transparence de l'industrie nucléaire demeure patent. Tandis que les risques d'une explosion nucléaire dans une centrale des anciens pays de l'Est sont toujours aussi vivaces.  Le conseil municipal soutiendra l'Installation d'une balise de mesure de la radioactivité  indépendante de l'Etat, en cofinancement avec le Conseil Régional Rhone Alpes.

Le projet de Tunnel sous le SEMNOZ est irrecevable tant que le Schéma de cohérence territoriale n'est pas adopté et donc tant que des mesures définitives de protection des espaces naturels et agricoles menacés par la modification de la Loi LITTORAL ne sont pas prises : ANNECY n'acceptera l'éventualité du tunnel que si des transports publics efficaces sont mis en oeuvre vers FAVERGES (SIBRA) et si l'urbanisation de la CLUSE du LAC est maîtrisée.

Enfin, il faut réinsérer  ANNECY dans la réflexion stratégique d'aménagement du territoire avec GENEVE et de son canton. Il nous faut participer au lieu de subir grâce à la reprise de contacts sérieux et réguliers au niveau des premiers magistrats avec GENEVE, pour ne plus découvrir dans la presse les projets de GENEVE avec ses voisines françaises ANNEMASSE, SAINT JULIEN, etc. alors qu'ANNECY va subir l'impact de l'autoroute A 41 sans aucun accompagnement pour la population qui va souffrir encore plus de la flambée immobilière.

Une ville irréprochable sur le plan de la gouvernance environnementale et de la déontologie :


Pour ne citer que quelques exemples :

  • Un premier adjoint en charge de la coordination transversale des politiques municipales dans le sens de la sobriété énergétique et de la sauvegarde de l'environnement

  • La poursuite d'une politique irréprochable de la Ville en matière de marchés publics et  la mise en oeuvre d'une politique d'alerte des pouvoirs publics, de la Direction de la concurrence, etc. si le monopole de fait de l'entreprise CECCON sur les marchés publics de la Ville, de l'agglomération et du SILA se poursuit.