Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Congrès d'Europe Ecologie les Verts

Publié le 30 Mai 2011 par Thierry BILLET

Le Congrès d'EELV hier donne des résultats très contrastés.

Les médias mettent en avant le succès de la motion de Cécile DUFLOT qui rassemblait très largement au-delà de son courant habituel chez les VERTS avec le soutien de Jean-Paul BESSET ou de Pascal DURAND, soutiens de la candidature de Nicolas HULOT et qui dépasse les 50%.

Mais la remarque qui s'impose est celle du corps électoral : moins de 15.000 adhérents et seulement 6.000 votants.

Je ne comprendrai jamais que l'on adhére à un parti politique et que l'on ne vote pas massivement dans ses délibérations internes. Moins de la moitié de votants, c'est une vraie question.

15.000  adhérents c'est somme toute ridicule, à peu près le nombre d'adhérents des VERTS lorsqu'ils fonctionnaient normalement.

Le résultat aurait été sans aucun doute différent si l'on avait interrogé notre électorat...

Cela confirme la pertinence de la démarche de la motion de Dany COHN BENDIT : EELV est un échec sur le plan de l'adhésion et du rassemblement. Ce parti n'a pas su attirer durablement les écologistes ni fédérer autour de lui les compétences de la société civile.

Dans les deux départements savoyards, où le nombre d'adhérents a doublé par rapport à celui des VERTS, la situation est radicalement différente (comme elle l'était chez les VERTS au demeurant). La motion de Dany arrive en tête et la motion que l'on peut qualifier de la gauche des VERTS est arrivée seconde. La motion de Cécile DUFLOT n'est que troisième. Beaucoup des nouveaux adhérents, notamment annéciens, chambériens et albertvillois ont soutenu la motion de Dany puisqu'elle correspond à leur demande politique : un grand parti écologiste rassembleur et créatif.

Maintenant que cet aspect des choses est acquis, le prochain débat va opposer Eva JOLY et Nicolas HULOT en rebrassant toutes les cartes puisqu'il y a des soutiens de l'une et de l'autre dans les motions du Congrès.

En lançant des adhésions à 10 euros pour pouvoir participer à la primaire entre ces deux candidats, les soutiens de Nicolas HULOT espèrent ne pas renouveler la mésaventure de Dany : être battus en interne du parti alors que leur candidat est plébiscité par l'électorat.

Peut être regretteront ils alors de n'avoir pas soutenu la motion de Dany à ce Congrès ?