Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Tchernobyl, non lieu pour M. PELLERIN malgré Fukushima ?

Publié le 26 Mars 2011 par Thierry BILLET

Drôle de Samedi à travailler sur l'audience de la Chambre de l'instruction de PARIS qui va statuer sur la demande de non lieu du Professeur PELLERIN, celui qui ne savait pas que le nuage de TCHERNOBYL ne serait pas inoffensif... en écoutant les informations alarmantes sur la centrale nucléaire de FUKUSHIMA.

Ni l'ASN, ni l'IRSN n'osent adopter aujourd'hui la même désinvolture que le Professeur PELLERIN en 1986 dans leur communication.

Pour autant, le mémoire du Parquet Général en faveur du non lieu de M. PELLERIN fait la part belle aux "arguments" démontés depuis 1986 par la CRIIRAD : celles de l'OMS discréditée depuis par l'affaire du H1N1,  celles de l'Académie des sciences et l'Académie de médecine qui trouvèrent l'amiante sans danger, ou celles du Professeur AURENGO, grand chantre du nucléaire.

Tous sont convoqués pour nier l'existence de troubles majeurs de santé publique après TCHERNOBYL.

Tous sont liés au lobby nucléaire français.

Tous illustrent la faillite des institutions qui devraient assurer au-delà de tous les conflits d'intérêts la sûreté des citoyens.

25 ans après TCHERNOBYL, soutenir le non lieu pour M. PELLERIN, c'est pour le Parquet général de PARIS, vouloir solder le dossier des cancers de la thyroïde sans avoir tout fait pour découvrir la vérité.

Le 31 mars, dans quel état sera la centrale japonaise ?

En tout cas, c'est en pensant aux japonais que l'on plaidera ce jour-là pour que l'information judiciaire se poursuive.