Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Dans la famille conflit d'intérêts LARDET/ASTORG, cherchez le journaliste

Publié le 9 Décembre 2020 par Thierry BILLET

Dans l'équipe LARDET/ASTORG en course pour le prix national de la plus grande tolérance au conflit d'intérêts, après le papa aviateur en charge de l'aviation, la maman DRH en charge de l'industrie, voici le fils journaliste en charge de la promotion de l'équipe municipale et du débinage de l'opposition. Monsieur Guillaume TATU ne semble avoir pris connaissance de la Charte d’éthique professionnelle des journalistes SNJ, 1918/38/2011 qui dispose notamment :

"Ne touche pas d’argent dans un service public, une institution ou une entreprise privée où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations seraient susceptibles d’être exploitées ;

N’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée ;

Refuse et combat, comme contraire à son éthique professionnelle, toute confusion entre journalisme et communication"

Ni de la Charte de Munich de 1971 " Déclaration des devoirs et des droits des journalistes" adoptée  par la Fédération internationale des journalistes (FIJ), par l'Organisation internationale des journalistes (OIJ), et par la plupart des syndicats de journalistes d'Europe.

"9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste"

Monsieur TATU profite, en violation manifeste de ces principes déontologiques, de ses articles dans LE FAUCIGNY pour attaquer JLR et défendre les positions de la nouvelle majorité municipale alors qu'il perçoit de la part de la Mairie une rémunération importante en tant que Maire adjoint. Fonction politique qu'il ne déclare pas dans une déclaration d'intérêts en annexe de ses articles.

Le premier concernait l'état du Lac, 3 jours avant l'élection municipale de juin et critiquait toute la gestion de la masse d'eau au détriment de la vérité;  le second, l'abandon du Tunnel sous le SEMNOZ il y a quelques jours. A chaque fois, la même tonalité agressive, des informations erronées ou carrément inventées et bien entendu sans annoncer qu'il est maire-adjoint et donc directement intéressé. Pour ne donner qu'un exemple, le passage de l'article de juin sur une pollution du lac qui n'aurait pas été déclarée sur le site de la Ville d'ANNECY mérite le détour de l'incompétence et/ou de la mauvaise foi.

Je saisis donc le Conseil de déontologie journalistique et de médiation de ces 2 articles  qui constituent à mes yeux des manquements répétés à l'éthique journalistique de la part de Monsieur TATU que le FAUCIGNY tolère ou organise. Nous verrons ce que son responsable éditorial répondra au Conseil de déontologie.