Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Parc des sports d’ANNECY : une fermeture inutile et coûteuse

Publié le 8 Décembre 2020 par Thierry BILLET

Communiqué de presse du groupe « pour Annecy naturellement »
 
5 mois de fermeture pour rien !
 
Le résultat des études complémentaires montre que l’équipement ne présente pas de danger pour le public comme pour les sportifs.
Ce que nous savions dès cet été.
 
Alors quand l’actuelle maire-adjointe aux sportsMadame Allard,se satisfait de la décision favorable de la commission d’ouverture du parc des sports, et termine son propos en osant saluer une opération réussie… on se demande pour qui elle parle !
 
Comment se réjouir de 5 mois de privation pour les sportifs, de complications pour les clubs, déjà éprouvés par le premier confinement, de perte énorme d’énergie, de moyens, d’argent, de dépenses supplémentaires pour la ville.... après avoir inutilement  décidé de fermer le parc des sports malgré nos alertes répétées ?
 
Pour mémoire :
Après l’avis défavorable fin juin de la commission de la préfecture, le 15 juillet dernier, un bureau d’études avait jugé la structure en bon état et préconisé un programme de suivi complémentaire; rapport confirmé par un autre bureau d’études le 30 juillet classant l’équipement en catégorie C « bon état d’usage ».
 
Et plutôt que de reconvoquer immédiatement avec la préfecture une commission, et maintenir le parc des sports ouvert pour  nos clubs comme l'avait demandé début août Jean Luc Rigaut et Pascal Bassan, précédent maire-adjoint aux sports, le maire F Astorg, réfugié derrière un principe de précaution incohérent, est resté campé sur sa position.
 
Il va falloir maintenant qu'il s’explique sur cette fermeture inutile et coûteuse pour les Annéciennes et les Annéciens !
 
Bien sûr,il fallait discréditer l'ancienne équipe municipale....Mais faire cela à tout prix n’est pas sérieux.
Priver nos écoles et nos jeunes d’un espace d’activités sportives, empêcher nos clubs de s’entraîner et mener leurs compétions dans les meilleures conditions, pour des motifs politiciens, n’est pas responsable.
 
 Cet exemple montre bien aujourd’hui que la politique politicienne a pris le pas sur le bon sens et l’intérêt général. C’est Annecy et ses habitants qui sont perdants. Et cela, nous n’en voulons pas !
 
Le groupe « pour Annecy naturellement »