Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

De notre correspondant à JÉRUSALEM...

Publié le 20 Mai 2021 par Thierry BILLET

"De notre correspondant à Jérusalem"nous avons tous associé cette accroche du journal de FRANCE 2 à Charles ENDERLIN qui publie un livre éponyme sur son travail journalistique en ISRAËL. Ce livre se lit d'une traite tant il est riche en informations et rigoureux sur le plan professionnel. ENDERLIN détaille les enjeux de la polémique entretenue sur la mort de l'enfant palestinien en 2000 filmée par un cameraman travaillant avec ENDERLIN et présenté au JT de FRANCE 2. Le journaliste va devoir faire face, soutenu par la chaîne, à un déferlement de haine et de contre-vérités accusant les palestiniens d'avoir tué l'enfant ou ENDERLIN d'avoir diffusé un montage. Des "fake news" d'avant TRUMP, mais relayées avec avidité par une partie des institutions juives en FRANCE et dans le monde. 

ENDERLIN montre bien comment, entre les extrémistes juifs (à commencer par NETANYAOU) et le HAMAS (qu'ISRAËL a commencé par soutenir pour affaiblir ARAFAT) , le "jeu" politique est rodé : ces "meilleurs ennemis" réussissent sur le dos du peuple palestinien à se renforcer mutuellement dans leur propre population en appelant à la haine de l'autre. NETANYAOU arrive à faire taire en ISRAËL les partisans d'un double Etat juif et palestinien et à faire assimiler antisionisme et antisémitisme. Et le HAMAS -gestionnaire totalitaire de la bande de GAZA - lui est reconnaissant de lui permettre de se draper de l'étoffe du protecteur unique du peuple palestinien alors qu'il n'est qu'une dérive intégriste de l'Islam.

Les événements actuels ne font que continuer ce qu'ENDERLIN a constaté depuis 20 ans exactement dans les mêmes termes. Les extrémismes religieux juif et musulman s'entendent comme larrons en foire pour infliger à leurs peuples le chaos et le malheur. Qui pourra arrêter ce calvaire ? Nul ne le sait; mais le livre d'ENDERLIN permet au moins de comprendre les ressorts d'un travail journalistique de qualité dans un milieu aussi difficile. C'est le sous-titre du livre "le journalisme comme identité"; celle de la vérification et du croisement des informations avant leur diffusion.