Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Brésil, Ukraine, Etats-Unis, France

14 Novembre 2022 , Rédigé par Thierry BILLET

La défaite de BOLSONARO au Brésil, la résistance des démocrates aux Etats-Unis et la défaite de POUTINE à KHERSON sont de bonnes nouvelles pour la démocratie. Même si au Brésil et aux Etats-Unis, elles sont acquises avec des écarts trop faibles, ces victoires existent et font du bien. Les sociologues et les polititistes expliquent ces résultats étonnants d'une droite extrémiste, ouvertement complotiste, en Amérique. Le poids des réseaux sociaux, manipulés par des usines à fausses nouvelles financées en partie par la RUSSIE et par des magnats d'extrême droite, est considéré comme un facteur décisif. Les infox se propagent au détriment du moindre sens critique sans aucun frein de la part des plateformes. L'arrivée de MUSK chez Twitter est encore plus inquiétante; mais FACEBOOK ne s'est pas mieux équipé pour traquer les trolls.  

Heureusement, aux ETATS UNIS, la question de l'IVG, qui n'est pas une infox mais la réalité des conséquences désastreuses du vote républicain , a mobilisé largement; rompant la vague habituelle des mécontents des élections de mi-mandat. Quand la vraie vie permet de mesurer l'impact d'un vote extrémiste sur la vie quotidienne des citoyens, un sursaut apparaît. Et il permet au camp de la démocratie de prendre l'avantage. 

Pour autant, les églises évangéliques, aux Etats-Unis comme au Brésil, totalement engagées dans la régression des droits des femmes, posent une difficulté majeure puisque le débat politique n'est plus pertinent face à des prêcheurs qui promettent le ciel à ceux qui votent BOLSONARO ou TRUMP; et qu'ils sont crus.  Les religieux de tous poils sont aujourd'hui au centre des régressions quand ils s'attaquent aux droits des femmes (Afghanistan, Iran, Etats Unis, Israël,...) ou quand ils justifient la guerre comme en RUSSIE. L'alliance du sabre et du goupillon n'y est pas un vain mot. Ces religieux n'ont pas de répugnance à soutenir des leaders politiques à la vie dissolue et/ou malhonnête pourvu qu'ils servent les intérêts de leurs sectarismes. Si le 21°siècle est un siècle religieux, c'est pour le moment celui des extrémistes religieux. Le pape François est bien isolé dans son message de paix.  

Et la France n'échappe pas à ce phénomène. La présentatrice de Cnews, Mme KELLY, évangéliste, n'a pas hésité à associer sa religion à sa profession au sein de la télé d'extrême droite du magnat BOLLORÉ. La servilité d'un HANOUNA injuriant un député parce qu'il critiquait BOLLORÉ sur sa propre chaine doit nous alerter sur la pente auquel le très catholique BOLLORÉ a mis en scène ZEMMOUR de manière éhontée avec la complicité tacite de l'ARCOM qui n'a rien fait pour l'empêcher malgré les propos racistes qu'il y a tenus. Nos outils de régulation et notamment l'ARCOM apparaissent insuffisants et en retrait par rapport à de telles utilisations d'une fortune personnelle au service d'une politique extrémiste. Le FOX NEWS à la française existe déjà.

Heureusement, le peuple ukrainien nous donne à tous une leçon de courage collectif qui force l'admiration et soulève l'enthousiasme. Qui aurait parié en mars que la RUSSIE ne mangerait pas tout cru l'UKRAINE ? Et voilà que les Russes ont reculé partout et que leur défaite d'aujourd'hui signe peut-être la fin de POUTINE comme la défaite d'Afghanistan mit un terme à l'Union soviétique. Rien n'est écrit mais il doit bien y avoir, au sein de la nomenklatura russe, des intérêts qui ne se satisfont pas de l'isolement économique et du coût financier de cette guerre. Et qui pourraient débarquer un leader devenu hors de contrôle. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :