Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Le scientifique et les pêcheurs

Publié le 23 Mars 2012 par Thierry BILLET

Quand un scientifique pédagogue rencontre des pêcheurs qui connaissent leur sujet, cela donne un moment de pur bonheur. Ce fut le cas ce mardi lors de la conférence de Martin DAUFRESNE du CEMAGREF qui a présenté son étude sur le lien entre le réchauffement climatique et la taille des poissons de manière complète sans masquer la difficulté des raisonnements scientifiques, et, au contraire en montrant comment cette complexité était au coeur de la démarche d'élaboration d'une hypothèse puis de sa validation rigoureuse pour aboutir à la confirmation que le réchauffement de l'eau a un impact négatif sur la croissance des individus.

Quand, en écho à cette présentation rigoureuse, Christian GUIRAUDON, président d'ANNECY LAC PECHE, prend la parole pour expliquer concrètement ce que les pêcheurs du lac d'ANNECY constatent tant dans leur pêche sur le lac que sur la taille des alevins élevés dans la pisciculture et qu'on y ajoute la variable de l'évolution du phytoplancton avec lequel les poissons sont nourris à la pisciculture; mais aussi toutes les observations de terrain sur la taille des brochets, la modification de l'alimentation des truites lacustres, le "nanisme" des nouvelles générations de corégones...

On se trouve en plein débat de science citoyenne.

Et quand le nouveau directeur de l'INRA de THONON LES BAINS se prête au jeu, et accepte à brûle pourpoint de donner l'éclairage de l'Institut qui assure le suivi scientifique du Lac depuis des décennies, on a le sentiment de vivre un moment rare, où les scientifiques et les acteurs de terrain partagent leurs connaissances et leurs observations pour faire naître de nouvelles hypothèses de travail, valider des protocoles de recherche...

Bref, envisager les moyens d'une meilleure connaissance des phénomènes climatiques sur le lac et donc les moyens d'une adaptation plus pertinente du Lac à l'urgence climatique.

Si "Ville des Alpes 2012" n'avait servi qu'à permettre cette rencontre, cela aurait suffi à rendre cette distinction utile à la Ville et au lac.

La salle Yvette MARTINET était pleine; elle l'a été encore plus le lendemain à propos du Plan climat de la Ville et du scénario NEGAWATT : j'y reviendrai.