Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

M. ACCOYER et la démocratie parlementaire

Publié le 16 Septembre 2010 par Thierry BILLET

 

Je comprends fort bien que M. ACCOYER ait eu envie d'en finir avec le débat sur les retraites au plus vite que lui permettait le respect du minimum des droits de la minorité parlementaire.

Passer ce temps si précieux à écouter 160 députés socialistes expliquer pour quelles raisons ils refusaient ce texte à raison de 5 minutes chacun, il y a de quoi ronger son frein.

Et ensuite on pourra plus vite passer à autre chose, nommer M. WOERTH président du conseil d'administration des Haras Nationaux par exemple, déclarer la guerre au LUXEMBOURG qui a osé critiquer l'omniprésident, envahir le Vatican rempli de roms et de pédophiles, et sortir de l'ONU, pour préparer au mieux la présidentielle de 2012.

On a à ce point le sentiment qu'ils ont perdu tout contrôle d'eux mêmes et toute capacité à analyser l'ampleur de leurs dérapages, que ce refus de M. ACCOYER de laisser parler les députés socialistes apparaît presque anecdotique : ils font tellement plus grave ailleurs...

C'est justement cette surenchère qui est gravissime.
Discutant ce midi avec deux jeunes consoeurs, elles m'expliquaient qu'elles sont tellement ahuries de ce qui se passe qu'elles n'écoutent même plus les nouvelles avanies que la presse nous livre quotidiennement. L'impression  que l'écoeurement est tel qu'il faut se boucher les oreilles pour supporter cette déjà fin de règne.

On pourrait trouver grandiloquente la mise en scène des députés socialistes ceints de leurs écharpes, demandant la démission de M. ACCOYER.

Et pourtant il faut des symboles comme ceux-là pour que l'on puisse rendre visible dans un monde d'images ce qui est en train de se passer.

Rien de grave, juste un coup de colère de M. ACCOYER.