Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Plan climat air énergie voté ce jeudi

Publié le 23 Février 2020 par Thierry BILLET

"AMBITIEUX", c'est le mot qui aura été le plus utilisé lors du débat du conseil communautaire du GRAND ANNECY qui a donc voté à l'unanimité et 8 abstentions l'arrêt du plan climat qui sera maintenant soumis à l'avis de l'autorité environnementale et de l'espace citoyen en vue de l'enrichir et de l'adopter définitivement à l'été 2020.  Mais avons nous le choix de ne pas être ambitieux ?  Quelle est l'alternative : attendre que nos enfants grillent en 2100 ? L'ambition est la seule politique crédible; le coût de l'inaction sera bien supérieur.

Sur le plan politique tacticien, il aura été marqué par le silence total des membres de la liste RESPIRE qui revendiquent pourtant une forte dimension écologique même si ses membres ne se sont pas illustrés pour leur engagement écologique dans le précédent mandat même quand ils étaient dans leur commune aux manettes.

Et sur un désaccord marquant entre Denis DUPERTHUY qui a salué l'ambition du plan et annoncé qu'il le votait des deux mains à cause de cette ambition de neutralité carbone en 2050 tout en étant attentif aux moyens à déployer pour le mettre en œuvre; et François ASTORG qui s'est abstenu parce qu'on ne répondait pas selon lui à ses questions techniques sur les objectifs en termes de mobilité notamment. L'essentiel était il là, dans une vaine querelle de chiffres ? Alors qu'il s'agissait d'envoyer un message clair à tous les acteurs du territoire : faire de la transition écologique le "bien commun" du mandat à venir quel que soit le vainqueur de l'élection municipale.

Ce désaccord est révélateur de la différence d'approche entre un conseiller municipal d'opposition estimé par tous les collègues parce qu'il travaille ses dossiers et au cas présent qui comprend qu'au-delà des différences tactiques, nous devons nous engager tous ensemble dans la transition énergétique parce qu'elle transcende les intérêts particulier et les joutes politiciennes.

Et un groupe qui n'a jamais fait la moindre proposition concrète pratique écologique avant et après la fusion alors qu'il codirigeait la commune nouvelle mais aussi en ne soutenant pas par exemple à la mise en stationnement payant de la Place des ROMAINS ou le projet de quartier à énergie positive à NOVEL.

Pour le fun, ayant quitté FACEBOOK, j'apprends que le "journaliste" adepte des approximations que j'évoquais dans le billet "les faux derches" s'est fendu d'un démenti amusant. Il annonce maintenant que le PCAET présenté jeudi n'est pas chiffré et serait du "greenwashing". Encore une fois,  il aurait dû vérifier ses sources avant de diffuser des infox : le plan climat est bien entendu chiffré budgétairement et je tiens ce plan de financement à votre disposition par simple courriel ainsi que la présentation au conseil communautaire. On ne construit rien de durable sur le mensonge.