Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Égoïsme vaccinal

Publié le 18 Juillet 2021 par Thierry BILLET

Deux manifestations en quelques jours à ANNECY contre la vaccination et le même slogan "LIBERTÉ !". Des jeunes, des plus âgés, mélangés sans masque et sans geste  barrière., en vrac dans les rues; peut-être aussi dans leur tête. Car de quelle liberté parlent-ils ? Celle de remplir à nouveau les hôpitaux, celle de contaminer d'autres personnes ? Car le choix individualiste de refuser de se vacciner met en cause la sécurité collective d'éradiquer  la transmission du virus si le taux de vaccination est suffisant. La liberté n'a rien à voir là-dedans. L'égoïsme oui.

Car c'est bien l'égoïsme qui motive les refus de vaccination. On entend partout : "J'irai demain ou plus tard", "J'ai pas eu le temps", "J'attendais un peu". Comme si la sécurité collective de l'immunité pouvait attendre alors qu'un nouveau variant encore plus contagieux circule. Ces justifications procastinatoires désolent. Combien de ceux-là avaient aussi autre chose de plus urgent à faire que d'aller voter en juin ? Je prends le pari qu'il y a une relation entre les deux. Que c'est le même processus mental qui est en jeu : pourquoi faire quelque chose pour la communauté qui attenterait à ma "liberté" de ne pas m'en préoccuper ? Pourquoi me faire vacciner alors que moi personnellement moi-même je pense que je ne risque rien ? Et même si j'ai compris ce qu'est l'immunité collective... 

Cet égoïsme travesti en liberté est un marqueur de notre époque : "Quand on ne croit plus en un destin collectif, l'individualisme devient une norme sociale. La décennie écoulée est celle d'un fragile optimisme individuel, et d'un fort pessimisme collectif." écrit le CEVIPOF (Sciences Po) de la décennie 2009-2019.

Et que dire de ce travestissement vu dans la manif annécienne de la pancarte : "Mon corps m'appartient", falsification historique de la revendication du droit à l'avortement des années 1970 pour affirmer le droit inaliénable des femmes à disposer de leur propre corps, choix personnel en conscience qui n'a aucune conséquence négative pour les autres. Alors que le refus de la vaccination est un blanc-seing à la maladie et à la détresse de ceux qui vont souffrir ou mourir.