Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

toute honte bue

Publié le 3 Août 2021 par Thierry BILLET

Il faut avoir un impayable culot pour écrire un livre sur la victoire de la liste "citoyenne" d'ANNECY à destination des gogos qui voudront y trouver un mode d'emploi électoral à la gloire de Mme GREBER; alors que cette victoire n'a été possible que grâce à une alliance électorale avec l'ennemi des VERTS que représente la République en Marche. Mme GREBER soutient aux primaires des VERTS Eric PIOLLE qui va y regrouper les voix de l'extrême gauche. Mais à ANNECY elle a élu Mme LARDET députée LREM à la présidence du GRAND ANNECY et sans l'alliance avec elle, Mme GREBER ne serait sans doute pas élue au conseil municipal. RÉVEILLONS aurait perdu évidemment les municipales sans cette alliance contre nature. Drôle de manuel écolo citoyen qui, pour gagner, masque l'essentiel : l'alliance honnie avec LREM qu'aucune autre ville devenue "verte" n'a tolérée. Ni à LYON, ni à GRENOBLE, ni à TOURS, ni à STRASBOURG, ni à BORDEAUX ... 

Voilà la "politique autrement" telle que la nouvelle génération des écologistes annéciens la pratique. Celle d'une schyzophrénie politique où les alliances changent selon l'échelon territorial ou le scrutin. La France insoumise avec M. PIOLLE, LREM à ANNECY avec M. ASTORG. Pas un mot assez dur contre MACRON ou WAUQUIEZ, mais des courbettes à Mme LARDET pour essayer de se faire élire Vice présidente du GRAND ANNECY (ce qui a raté pour d'autres raisons...) Et bien entendu, les profanes qui ne comprennent pas comment des maires adjoints de la même majorité municipale peuvent être adversaires aux départementales sont des benêts qui n'ont pas encore lu le nouveau bréviaire : croyez ce que je dis, ne regardez pas ce que je fais.

A propos des primaires des VERTS, je prends le pari que Eric PIOLLE va bien entendu gagner. Il va faire à Yannick JADOT aujourd'hui positionné au centre ce que JADOT a fait en 2012 quand il avait soutenu Eva JOLY contre Nicolas HULOT. Les congrès des VERTS se gagnent à l'extrême gauche. Cette primaire ne changera pas la donne.