Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Dominique de Saint Albin limogé

Après la rupture conventionnelle négociée par le directeur des ressources humaines épuisé par les errements municipaux, voici que le départ du Directeur général des services (DGS) est acté. Il n'y a plus qu'à attendre l'annonce officielle du Maire aux agents municipaux; mais le sort de Dominique de Saint Albin est scellé. 

Dans le cadre de la politique municipale de qualité de vie au travail, l'intéressé n'aura pas été informé de cette décision avant que le Maire ne lance la procédure de recrutement de son successeur.

Bien utile quand il a été décidé de licencier trois directeurs généraux adjoints issus de l'ancienne commune d'ANNECY en 2021, le DGS licencieur est maintenant licencié. Le même schéma que dans les pires entreprises privées : celui du siège éjectable permanent et du management par le licenciement plutôt que par la conviction.

On savourera la lettre à venir de François ASTORG qui annoncera la nouvelle car on sait d'ores et déjà que tout ce qu'il écrira sera hypocrite et mensonger. 

Mise à jour du 13/08/2022 = le courriel en question a été envoyé aux agents municipaux hier soir : aussi insipide et de mauvaise foi que je l'annonçais...

La vraie raison est à chercher dans la nécessité pour le Maire de trouver un bouc émissaire à l'ambiance déplorable qu'ils ont créée avec Mme LARDET et qui mieux que le DGS peut le représenter. Victime expiatoire de l'encalaminage  municipal, son départ ne changera rien puisque les causes sont persistantes : le violent conflit au sein de la majorité municipale qui durera jusque 2026 et qui a créé des "trous" majeurs dans l'encadrement des services municipaux et le découragement des agents. 

Bien plus maligne,  Mme LARDET - tout en restant dans la majorité municipale - dispose d'un allié de poids au sein du conseil municipal pour tailler des croupières à ASTORG avec Denis DUPERTHUY, tout guilleret de ses fonctions dans l'exécutif du GRAND ANNECY. Etre dedans et dehors, de quoi fusiller RÉVEILLONS ANNECY en interne lors des réunions de majorité et en externe lors des conseils municipaux... 

En tolérant cette situation malsaine d'une majorité sans cap, François ASTORG creuse sa tombe politique et déconsidére les idéaux de l'écologie politique. 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :