Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Liberté égalité fraternité

8 Décembre 2022 , Rédigé par Thierry BILLET

Le film "les engagés" à partir de l'histoire vraie des personnes poursuivies pénalement à BRIANÇON pour avoir recueilli et secouru en montagne des migrants porte le joli sous-titre "Liberté, égalité, fraternité". Une fraternité mise à mal par 29 lois sur l'asile en 30 ans. A chaque fois la même logique : rendre plus difficile la situation des migrants en FRANCE. Et la prochaine sera du même acabit avec la pression sur les chiffres des renvois et sera aussi inefficace que les précédentes. Mais DARMANIN, en SARKOZY mineur, n'en a cure. Il faut faire semblant de combattre le F-HAINE sur son terrain en montrant les muscles, même si c'est du body building artificiel.

Car aucune de ces lois n'empêchera l'exil de ceux qui ont tout perdu comme de ceux qui rêvent d'une vie aisée en Europe pour faire vivre la famille au pays. L'immigration "économique" stipendiée par CIOTTI and Co est le fait de familles plutôt aisées qui s'endettent pour payer les passeurs, malgré toutes les informations dont elles disposent sur le sort réservé à leurs enfants qui tentent le passage. LES JOURS racontaient il y a peu les poursuites pénales engagées au SÉNÉGAL contre un père qui avait vendu sa barque pour payer le passage de son fils décédé lors de sa tentative.

Mais le phénomène continue de s'amplifier malgré tout parce que le désespoir de vivre dans des dictatures corrompue en AFRIQUE est profond et que tenter de se choisir un avenir vaut toujours mieux que se résigner. Le déni est là et il ne sert à rien de le nier. Il existe.

Toutes choses égales par ailleurs, c'est cette même persévérance dans le déni qui conduit ANNECY/LE GRAND BORNAND à accepter ces jours-ci de véhiculer des camions de neige sur l'herbe pour enneiger la prochaine Coupe du monde de BIATHLON; au lieu de dire STOP et d'envisager la réalité du nouveau régime climatique. Il n'y a déjà plus de neige le 10 décembre à 1000  mètres d'altitude dans les ALPES. Tout le monde le sait. Mais malgré tout on s'entête. 

Ce ne sont pas les rodomontades sur le nombre des reconduites à la frontière qui tariront le flux, comme ce ne sont pas les camions de neige de l'hiver dernier qui empêcheront le réchauffement climatique.

Le refus de s'attaquer aux causes profondes des migrations comme le soutien des régimes corrompus de la Franç'Afrique, voir les provoquer comme la campagne de SARKOZY contre KADHAFI en LYBIE, a conduit à la situation que l'on connaît. Ce n'est pas par la Haine que l'on règlera le problème migratoire, mais par la Fraternité, ici et d'abord là-bas. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :