Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

18,28% de logements sociaux à ANNECY

5 Février 2009 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


L'objectif des 20% de logements sociaux à ANNECY est à portée de mains.

Avec 18,28% au 31 décembre 2008 et compte tenu des logements en cours de construction sur le territoire communal, ce devrait être bien avant la fin du mandat que les 20% seront atteints.

Après avoir reçu les félicitations de la fondation Abbé PIERRE lors de la campagne électorale municipale, la Ville poursuit ses efforts continus.

Notre effort est malheureusement insuffisamment partagé dans d'autres communes de l'agglo.
Lire la suite

ENVIRONNEMENT vu de SUISSE

4 Février 2009 , Rédigé par Thierry BILLET


La Suisse n'est pas exempte de critiques, mais nous avons à apprendre d'eux par exemple sur la question de la démocratie locale et en particulier du droit d'initiative référendaire.

Mais également sur la manière d'aborder la problématique environnementale. Ils ont adopté depuis longtemps la redevance poids lourds que nos lobbies tentent encore d'empêcher dans le cadre du GRENELLE 2, etc.

Grâce à leur pragmatisme et au mode de scrutin à la proportionnelle, les VERTS de la confédération participent largement aux exécutifs dans les différentes institutions helvétiques.

Ce réalisme politique a permis à la confédération d'être bien en avance sur la France, et aux collectivités territoriales de nous paraître à des années lumières de ce qui est envisageable de l'autre côté de la frontière.

Pour bénéficier de l'information en provenance de la Suisse en matière de protection de l'environnement, vous pouvez vous abonner gratuitement au magazine trimestriel de l'Office fédéral pour l'environnement par un simple courriel à: umweltabo@bafu.admin.ch



Lire la suite

Photos sous lacustres

3 Février 2009 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement


Merci à Jean Pierre COSTE de m'avoir remis un cd de photos sous lacustres réalisées en septembre 2008 à l'occasion d'un concours de photos "clichés d'eau douce".

Voici quelques images du fond du lac.





Lire la suite

Adhésion au projet européen REVE d'AVENIR

2 Février 2009 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Environnement


Le conseil municipal du 2 février a entériné l'adhésion de la Ville au projet européen REVE d'AVENIR dans le cadre d'un projet franco suisse porté par l'association Energie-Cité, située à BESANçON. Pour en savoir + :  link

Il s'agit de s'engager avec 200 autres collectivités françaises et de l'Union Européenne d'établir d'ici février 2010 un état "zéro" de ses émissions de gaz à effet de serre sous la forme d'un bilan carbone, à dresser un plan d'actions pour concrétiser cet engagement en impliquant d'autres collectivités et les citoyens, de fournir un rapport périodique d'avancement des actions engagées et des résultats obtenus.

Ce bilan carbone de la Ville sera mené dès le premier semestre 2009 après que les autres communes de l'agglo nous aient fait connaître leur souhait de réaliser avec la Ville un bilan carbone sous forme d'un groupement de commandes, lors de la réunion de la commission environnement du 11 février 2009.

Il s'agira notamment de faire la promotion de la future "centrale de negawatts"  sous la forme d'une carte dynamique de la Ville permettant de mesurer et de rendre visibles les économies d'énergies réalisées par le fait de toute initiative publique ou privée sur le territoire communal.

Il s'agit d'un projet INTERREG IV A financé par l'Union européenne.

En complément de l'adhésion de la Ville d'ANNECY à l'Alliance dans les Alpes, en charge de la promotion et de la défense de la Convention alpine  - pour en savoir + : link

par cette collaboration transfrontalière, ANNECY s'engage clairement dans l'objectif des 3 fois 20 : réduction de 20% des émissions de CO² d'ici 2020, augmentation de 20% de notre efficacité énergétique et 20% d'énergie produite à partir de sources renouvelables.

Lire la suite

C2A : quel projet politique ?

1 Février 2009 , Rédigé par Thierry BILLET Publié dans #Politique locale


En matière territoriale, l'agglo a pu, depuis sa création, surfer sur un appui financier de l'Etat important dans la mesure où elle avait décidé de prendre beaucoup de compétences en lieu et place des communes : culture, sports, personnes âgées, économie, logement, etc.

L'Etat, pour encourager ces regroupements et mettre fin en douceur au morcellement des 36 000 communes de plein exercice, a aidé plus largement les communautés d'agglo qui mettaient en commun le plus de prérogatives.

La C2A a donc largement bénéficié de ces dispositions incitatives. Et tant mieux pour notre territoire qui a pu investir.

Mais, maintenant que l'Etat ferme les robinets, la contraction de la capacité d'investissement est d'autant plus forte. Cela ne signifie pas que l'agglo n'a plus de moyens. Nous sommes encore fort riches en comparaison d'agglomérations comme MARSEILLE  qui n'ont plus d'autres choix que de voter un impôt sur les ménages.

Mais il nous faut faire plus attention à ce que nous dépensons; ce qui n'est pas en soi dommage.

Cela obligera à revisiter certains investissements critiquables comme la Zone d'activités de MONTAGNY LES LANCHES, en pleine zone NATURA 2000, dont l'aménagement coûtera trop cher pour préserver les espaces naturels significatifs et "compenser" les éventuels dégâts aux zones humides. Nous y reviendrons.

Ce qu'il faut retenir, c'est que la C2A a été plutôt le fruit d'une opportunité financière que d'un projet politique pour le territoire.

Un diagnostic posé par des élèves stagiaires de l'INET est éclairant : nous sommes en présence d'une intercommunalité d'aubaine, marquée par une faible solidarité, et peu de vision intercommunale du territoire et de ses projets; tandis que l'identité de la CA demeure fragile. Encore beaucoup d'élus la perçoivent comme ayant un "train de vie" trop coûteux et le manque de culture d'entreprise de son personnel la rend encore plus fragile face à ces perceptions négatives.

Ces perceptions négatives sont entretenues à longueur de réunions et d'interviews par Bernard ACCOYER qui stigmatise les directeurs des services, explique qu'il y a eu trop d'embauches, etc. Toutes choses fausses, mais qu'il rabâche avec le poids que lui donne une fonction incongrue de vice président de l'agglo, mais surtout de président de l'assemblée nationale.

Dans ce cadre, le projet de mutualisation entre l'agglo et les communes est donc important.

  • Soit il n'est qu'un assemblage de mesurettes techniques qui permettent de faire quelques économies,
  • Soit il devient l'outil d'un projet du territoire s'inscrivant dans celui d'une extension de l'agglo à tout le bassin de vie, comme je l'évoquais à propos du CLD.

 Etalement urbain (2)

C'est ce travail qui s'ouvre à l'agglo pour le premier semestre 2009 : celui de l'élaboration d'un projet commun pour les 5 prochaines années.

Les enjeux sont trop importants pour un simple rafistolage.
Lire la suite
<< < 1 2 3 4