Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

C2A : débat d'orientation budgétaire

Publié le 13 Novembre 2008 par Thierry BILLET in Politique locale


Le conseil d'agglo de ce jeudi 13 portait sur le débat d'orientation budgétaire.

Alors même que chacun s'accorde à considérer que la situation des collectivités territoriales est insupportable compte tenu des transferts de charges de l'Etat et de l'absence de compensation, Pierre HERISSON et Bernard ACCOYER ont plaidé l'inverse. C'est troublant alors que l'audit financier de l'agglo prouve que ce sont les conséquences de la politique de l'Etat en matière de fiscalité qui plombe la situation.

Mais ce n'était pas l'essentiel.

Le débat a permis de préciser une offensive nette et coordonnée de l'UMP autour du thème "on dépense trop, il va falloir réduire les services rendus"... En clair, l'agglo dépense trop d'argent dans le sport...et  surtout dans la culture; il faut donc réduire la voilure du service rendu à la population.

Bien sûr, on ne cite aucun domaine en particulier, mais personne ne s'y est trompé...

Le second point porte sur la gratuité des transports.

Pierre HERISSON reprenant la demande de Philippe METRAL BOFFOD  (LCR) sur la gratuité dans les bus (dont j'ai déjà dit tout le mal qu'il fallait en penser d'un point de vue écologique et social), a clairement ouvert la porte d'une privatisation du service public des transports collectifs.

Mais cette gratuité des bus acquise grâce à une privatisation du service s'accompagnerait d'une stagnation du versement transports  (VT) par les entreprises de l'agglomération : la quadrature du cercle autrement dit !

Comment concilier la gratuité pour les usagers, des bénéfices pour l'exploitant privé qui doit rémunérer ses actionnaires et le maintien des ressources du fait de la stagnation du VT ?

Tout simplement en réduisant la qualité du service et la taille et la régularité du réseau : on ferme les lignes non rentables, on réduit les cadences des bus et on pressure le personnel ! Bernard ACCOYER avait déjà abordé ces perspectives dans l'ancien mandat.

Car c'est cela l'objectif inavoué : la gratuité comme moyen de s'attaquer à la qualité du service public. Habile et retors...

Heureusement, la LCR est plus responsable que Pierre HERISSON : M. METRAL BOFFOD veut la gratuité des bus, mais par l'augmentation du VT payé par les patrons.

Sortir de ce débat est pourtant simple : nous devons faire MIEUX, pas MOINS.

 Pour cela il faut se parler et travailler ensemble à un mode de gouvernance qui ne se contente pas de la situation actuelle de l'agglo, figée depuis sa création. Et avancer sur les projets de mutualisation qui permettront des économies d'échelle comme le souhaite Jean Luc RIGAUT.


Gilles FRANCOIS, maire d'ARGONAY, a utilement rappelé que l'alternative passait selon lui par une réflexion sur l'adéquation entre les services actuellement remplis et l'évolution des habitudes et des besoins.

Citant l'exemple des déchets, il a rappelé la réflexion engagée par la commission ENVIRONNEMENT de l'agglo : adapter le nombre de ramassages à la réduction des volumes et au développement du tri sélectif ne réduit pas la qualité du service rendu et coûte moins cher aux habitants tout en protégeant l'environnement.

Un cercle vertueux qui permet d'envisager une issue solidaire et une qualité du service public que la majorité municipale annécienne défend bec et ongles.