Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

SCOT : un manifeste important

Publié le 14 Avril 2009 par Thierry BILLET


Le manifeste signé par les présidents des intercommunalités et par le président du Schéma de cohérence du territoire du Bassin annécien a eu trop peu d'écho.

Pourtant, il marque une réelle volonté politique.

Autant M. ACCOYER était un fervent partisan de l'enterrement du SCOT, et j'avais raconté sur mon blog cette réunion incroyable au cours de laquelle il avait indiqué que les SCOT ne servaient à rien, étant un échelon administratif supplémentaire et qu'il n'en avait pris la présidence que sur la pression de ses amis.

Autant son départ de la présidence a permis de commencer à travailler sérieusement.

Cette déclaration signée des présidents de communauté de communes de la rive gauche du lac, de la communauté de Fier et Usses, de la communauté de Faverges, de la communauté de communes de la Tournette, de la communauté de CRUSEILLES, de la communauté de la Fillière et de la C2A  en est une preuve utile.

Elle affirme des orientations auxquelles on ne peut que souscrire.

1. L'application d'un principe d'économie dans la consommation de l'espace : "cela peut remettre en cause certains secteurs inscrits dans les PLU, pour raisonner et rationaliser l'utilisation du foncier à une échelle plus large que celle de la commune, notamment en matière économique, ou pour limiter la production de logements peu denses et très consommateurs d'espace."

2. La mise en place d'un maillage hiérarchisé du territoire pour que la C2A "n'aspire" pas le reste du bassin de vie.

3. La nécessaire optimisation économique du territoire avec un schéma partagé d'implantation des zones d'activité économiques du territoire du SCOT et permettre parallèlement un partage et une solidarité efficace entre territoires et donc d'avancer dans la réflexion sur un dispositif de solidarité financière.

4. L'amélioration de l'accessibilité et de la mobilité par les transports en commun, notamment le désenclavement ferroviaire entre ANNECY et AIX LES BAINS.

5. La promotion du développement durable et des économies d'énergie : développement de nouveaux quartiers "durables" pour répondre aux besoins en logements, quantitatfs et qualitatifs, maintien des commerces et services de proximité, développement de l'urbanisation en lien avec les transports en commun, offre de logements accessibles à toutes les couches de population à proximité des services et équipements et des transports en commun.

Maintenant à nous de faire passer tout cela dans les actes !