Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Européennes, le piège de SARKO


PARIS, 10 mai 2009 (AFP) -
José Bové, tête de liste d'Europe-Ecologie dans le Sud-Ouest pour les européennes du 7 juin, a estimé dimanche que Nicolas Sarkozy avait tendu "un sacré piège" à l'opposition pour ce scrutin, en ramenant "tout sur sa personne" au détriment du débat sur l'Europe.
"C'est un sacré piège qu'a tendu le président de la République Nicolas Sarkozy et tout le monde est tombé dans le panneau. Le PS est tombé dans le panneau en prônant un vote sanction, (François) Bayrou est tombé dedans à pieds joints", a lancé l'altermondialiste sur Canal+.
"Faire croire qu'il y a un vote sanction à travers les européennes", c'est une façon de "détourner les électeurs" de l'Europe, a-t-il dit, ajoutant que les militants d'Europe-Ecologie étaient "à peu près les seuls à parler d'Europe".
"Sarkozy a joué un super coup: il ramène tout sur sa personne et les gens se situent par rapport à lui", a-t-il déclaré. "C'est un peu comme les moustiques quand ils voient la lumière, tous vont sur la lumière", a-t-il jugé, persuadé que "les gens en ont un petit peu ras-le-bol".
Quant à Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) et Olivier Besancenot (NPA), M. Bové estime "qu'ils sont en train de vouloir refaire la campagne de 2005" lors du référendum contre le Traité constitutionnel européen (TCE).
"Le problème aujourd'hui, c'est qu'il faut faire autre chose", a estimé M. Bové, qui avait voté non au TCE et qui fait aujourd'hui campagne avec Daniel Cohn-Bendit, qui avait voté oui.
Pour M. Bové, "il faut construire aujourd'hui une autre façon de voir l'économie", "la reconvertir" et avoir "de nouvelles institutions pour que l'Europe soit le meilleur endroit pour mettre en place cette alternative".
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :