Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

BAYROU, le respect, pas l'adhésion ?

Publié le 5 Avril 2012 par Thierry BILLET

Ce qui me frappe dans le débat politique de cette présidentielle, c'est le décalage entre les propos de la plupart sur la "médiocrité" de cette campagne marquée par les silences de François HOLLANDE qui s'efforce de ne rien promettre pour ne pas décevoir, et les surenchères frontistes de Nicolas SARKOZY; et le silence qui entoure les prises de position courageuses de François BAYROU.
De sorte que ce florilège d'articles sur sa campagne permet de s'interroger sur le respect qu'il suscite...sans déclencher l'adhésion.
Il en ressortirait qu'il vaut mieux un tribun démagogue qu'un pédagogue sérieux pour déplacer les Français aux urnes...

« Un meeting (le Zénith) réussi hier parce qu’on a pu apprécier la constance des positions de François Bayrou, voici un candidat qui n’aura pas changé  tout au long de sa campagne […]. On a pu apprécier aussi le courage de ses propositions. Les deux principaux candidats ont ouvert la boite aux promesses, la boite aux dépenses […] et on a aussi apprécié [..] la hauteur de la réflexion par exemple le passage sur la République […] était bien plus réussi que le même passage chez François Hollande à Ajaccio la veille… » Christophe Barbier, l’Edito iTele, 26/03/2012 
 
« François Bayrou est sans aucun doute le candidat le plus sérieux, le moins démagogue, le plus populaire, le plus cultivé, le plus ancré dans le terroir français et il ne décolle toujours pas. […] Dès 2007, il mettait en garde les Français contre les déficits et la dette. Cette fois-ci, il a ajouté à son arsenal de rigueur l'idée de produire français, reprise par tous ses concurrents. […] Rien n'y fait, les électeurs continuent à préférer soit les grandes gueules soit les camps bien tranchés. Les Français seraient-ils stupides ? » Sylvie Pierre Brossolette, Le Point, 30/03/2012
 
« Au milieu de tout ce double langage, le seul candidat qui a constamment parlé du besoin de réduire la dette et les dépenses de l’Etat est François Bayrou, un centriste. » The Economist, An inconvenient truth, 31/03/2012 
 
Les Français jugent François Bayrou comme le candidat le plus crédible pour respecter ses engagements (Étude TNS Sofres réalisée pour CQFD, le rendez-vous politique d’iTélé), ce qui est sans aucun doute lié au fait qu’il ait précisément exposé sa vision mais aussi son plan des 6 premiers mois. http://www.bayrou.fr/les-six-premiers-mois-de-presidence. A vous de lire si ça n'est pas déjà fait.