Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

De quoi 75% est il le faux nez ?

Publié le 4 Mars 2012 par Thierry BILLET

75% d'impôts sur les revenus de plus de 1 million d'euros par an. François HOLLANDE veut faire populaire. Il fait une annonce fracassante que l'énorme majorité des français va interpréter comme si l'Etat allait prélever 75% du million d'euros...

En réalité, il n'en est rien : on parle de tranche "marginale"; c'est la part supérieure à 1 million d'euros qui serait taxée à 75%, et pas le premier million... 

L'UMP fait semblant d'avoir peur et les gras footballeurs crient à la confiscation (il est effectivement très probable qu'ils ne puissent pas comprendre la raisonnement sur la tranche "marginale" de l'impôt quand on écoute leurs interviews dans la presse).

En tout cela rapporterait 250 millions d'euros dans les caisses de l'Etat : une paille.

Reste que François HOLLANDE n'honore pas son blason en faisant ce type d'annonces démagogiques alors qu'une réelle réforme du système fiscal français s'impose.

Il faut de ce point de vue lire le bouquin de PIKETTY, LANDAIS et SAEZ "Pour une révolution fiscale" et leur site internet www.revolution-fiscale.fr

Ces jeunes économistes du PS proposent une réforme solidaire de l'impôt en FRANCE qui mérite attention.

Sa rigueur et sa cohérence manquent aujourd'hui au candidat socialiste.

On y trouve des chiffres de base pour comprendre l'état de la fiscalité en FRANCE. Par exemple, si l'on parle des millionnaires annuels en euros, sachez qu'il y a seulement 500.000 personnes qui gagnent plus de 363.000 euros : ils représentent 11% des revenus nationaux. Les 25 millions de gens qui gagnent en moyenne 18.000 euros par an  pèsent 28% des revenus nationaux. Entre ces très aisés et ces plus pauvres, les classes moyennes gagnent en moyenne 35.000 euros par an, soit 42% des revenus nationaux.  Tout le problème de l'impôt sur le revenu en France, c'est qu'il a perdu toute progressivité : en %, un riche paie moins qu'un pauvre.

C'est cette pédagogie que devrait faire François HOLLANDE et qu'il ne fait pas.

Il est vrai qu'avec plus de 55% au 2° tour, son seul problème est de ne pas laisser MELENCHON lui piquer trop de voix au premier tour.

Ensuite, l'intendance suivra si l'on en croit les sondages.