Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

En attendant d'être déboulonné, B. ACCOYER est déboussolé...

Publié le 5 Mai 2012 par Thierry BILLET

L'AFP nous informe que, en attendant d'être déboulonné, M. ACCOYER a été déboussolé par l'appel de François BAYROU...


Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP), a estimé vendredi que la décision de François Bayrou de voter pour François Hollande "déçoit et déboussole une grande partie de l'électorat de centre-droit".

"Cette décision résulte d'une démarche solitaire en reniement des valeurs, des idées, des propositions portées historiquement par le centre dans notre pays", écrit M. Accoyer dans un communiqué.

"François Bayrou se prononce ainsi en faveur d'un candidat dont il n'a pourtant cessé de dénoncer le caractère dangereux du programme notamment pour le rétablissement de nos comptes publics, pour le maintien de notre politique familiale et pour le renforcement de la construction européenne", poursuit-il.

"En tant qu'élu haut-savoyard, constatant sur le terrain que cette décision déçoit et déboussole une grande partie de l'électorat de centre-droit", M. Accoyer "appelle les électeurs de la droite et du centre à se rassembler autour de Nicolas Sarkozy pour défendre" le "projet pour une France forte".

 

Dans le Dauphiné, Bernard BOSSON a déclaré :

 

Au lendemain du discours de François Bayrou, l'ancien maire centriste d'Annecy, Bernard Bosson, a dit faire sien le choix de vote de celui dont il a défendu la candidature ces dernier mois. "Je n'ai rien à modifier au discours de François Bayrou. Je n'ai moi-aussi pas idée de voter blanc et je refuse les thèses défendues par Nicolas Sarkozy cette semaine. Je voterai donc moi-aussi pour François Hollande. Attention cependant ! Son programme tel que le présente le candidat de gauche est intenable. S'il est élu et ne change pas d'orientations, je serai tout comme François Bayrou dans l'opposition. J'ai toutefois espoir qu'il saura nous entendre pour être le Président de la République dont la France a besoin."