Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Gaz de schistes, vers un voeu de la Ville d'ANNECY

Publié le 11 Avril 2012 par Thierry BILLET in Politique locale

Réunion de travail du conseil municipal ce vendredi pour s'informer de la situation des permis d'expérimentation pour les gaz de schiste concernant ANNECY. La Ville avait invité des universitaires grenoblois et des représentants du collectif contre les gaz de schiste. Lionel TARDY s'était invité, et Pierre HERISSON était présent.

La discussion a permis de clarifier la question de la possibilité d'avoir recours à la fracturation hydraulique à l'occasion de ces permis d'expérimentation.

Lionel TARDY soutenait que cela n'était pas possible et le collectif s'appuyait sur le texte paru au Journal Officiel pour soutenir que ça l'était.

La réponse est que l'expérimentation permet la fracturation hydraulique !

Le texte adopté par l'Assemblée nationale l'excluait. Le texte voté en "commission mixte paritaire" (CMP)  entre le Sénat et l'Assemblée l'a permis. Ce qui fit dire à Pierre HERISSON ce que chacun savait : les lobbies sont passés entre le vote à l'Assemblée et le vote en CMP...

Bref, la fracturation hydraulique polluante pour les nappes phréatiques, et possible déclencheur de séisme (dans une région comme la notre qui n'a pas besoin de cela avec l'existence de la faille du VUACHE) est donc utilisable par l'entreprise qui disposera d'un premis d'expérimentation...

On voit donc bien que ces permis d'expérimentation n'ont aucun caractère d'expérimentation qui n'a de sens que pour tester des modes opératoires différents de ceux de la fracturation hydraulique. Il ne s'agit pas de faire évoluer les technique vers plus de sécurité, mais ni plus ni moins de vérifier la présence d'hydrocarbures non conventionnels dans notre sous-sol.

Si il y en a, on imagine bien la pression qui sera mise pour qu'ils soient exploités au moment où les politiciens sont prêts à tout pour faire baisser le prix du pétrole de manière temporaire (cf. l'hypothèse de la mise sur le marché des stocks stratégiques...).

Grâce aux gaz de schiste, les Etats Unis sont redevenus exportateurs d'hydrocarbure et le prix a tellement baissé que l'exploration de nouveaux gisements est arrêtée... Qui ne cédera pas à de telles sirénes ?

En attendant, la Ville va élaborer un texte sur le projet d'expérimentation qui est déposé et qui concerne son territoire.