Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

La culture, la confiture et Frédéric LEFEVRE

Confondre le "Zadig" de VOLTAIRE et la marque "ZADIG & VOLTAIRE", du Frédéric LEFEVRE en "live", content de lui, le ministre de quoi déjà ?

SARKOZY ne voyait pas l'utilité de lire "La princesse de Clèves". M. LEFEVRE ne voit pas l'utilité de lire VOLTAIRE qui disait, comme le rappelait Yvan Levaï à sa revue de presse de ce week end "ayons l'élégance d'être gai".

 

 

 

D'après WIKIPEDIA,

Zadig ou la Destinée est un roman mais aussi un conte philosophique de Voltaire, publié pour la première fois en 1747 sous le nom de Memnon. Puis allongé de quelques chapitres, il fut publié une nouvelle fois en 1748 sous son titre actuel.

D’après Longchamp, secrétaire de Voltaire, c’est au cours des soirées mondaines données à Sceaux, chez la duchesse du Maine, que l’idée d’écrire des contes inspire à Voltaire ce petit roman, qualifié aussi de conte philosophique, qui connaît plusieurs éditions à partir de 1747. Il s'est par ailleurs défendu d’en être l’auteur, le considérant comme une simple « couillonnerie »

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :