Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Le déclin massif des abeilles en voie d'élucidation

Publié le 13 Juillet 2011 par Thierry BILLET

Le MONDE daté du 9 juillet relate une étude publiée dans la revue "PloS One", et réalisée par des chercheurs de l'Université Blaise Pascal de CLERMONT FERRAND, qui met en exergue des co-facteurs dans la mortalité des abeilles.

Exposées aux insecticides comme le CRUISER ou le REGENT, les abeilles ne présentent pas de mortalité importante.

En revanche, si elles sont affaiblies par la présence d'un parasite intestinal appelé Nosema Ceranae, les mêmes expositions aux pesticides créent une mortalité de 70 à 80 % avec un niveau de pollution aux insecticides marginal. L'effet amplificateur pathogène est donc énorme.

On est classiquement dans l'aggravation des conséquences de l'exposition à un polluant si il entre en synergie avec un autre facteur environnemental.

Cela n'avait jamais été prouvé pour l'abeille.

Compte tenu du fait que ce parasite est très courant chez les abeilles, le maintien de la commercialisation des insecticides identifiés comme toxiques est à bannir d'urgence.

On ne sait pas supprimer le parasite avec lequel les abeilles vivent normalement et qui occasionne une mortalité limitée, il faut donc supprimer les toxiques qui les tuent en synergie avec le dit parasite.

Les abeilles annéciennes qui ont la chance de vivre dans un environnement sans pesticides remercient par avance le Ministre de l'agriculture de ce geste.