Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

MJC de NOVEL, mois de l'économie solidaire

Publié le 10 Novembre 2010 par Thierry BILLET

Samedi dernier, la MJC de NOVEL lançait son "mois de l'économie sociale et solidaire" avec le soutien du Conseil régional par un débat sur les AMAP "associations pour le maintien d'une agriculture paysanne" en présence de Daniel VUILLON, agriculteur toulonnais qui lança la première AMAP.

Présentation très agréable et claire pour repréciser les objectifs de l'AMAP en deux temps : le lien direct entre le paysan producteur et ses clients qui nécessite une proximité territoriale et la volonté de respecter les rythmes du climat et donc de refuser de consommer des produits "hors saison".

A partir de là, dans ce partenariat, la juste rémunération du travail de l'agriculteur devient une évidence puisqu'il participe à une qualité de vie et une sécurité alimentaire que les consommateurs recherchent.

Les témoignages de deux maraîchères, l'une à BALMONT, l'autre à LA ROCHE SUR FORON permettaient d'éclairer les propos de M. VUILLON.

Elles devaient souligner la charge de travail éreintante que représente le maraîchage, mais aussi le bonheur d'un travail socialement utile et de la convivialité créée avec les consom'acteurs.

A LA ROCHE, l'histoire est encore plus emblématique puisque les agriculteurs (un couple) avaient dû arrêter leur activité de maraîchage, "coulés" par les prix exigés par le grossiste avec lequel ils travaillaient. Après avoir dû prendre d'autres emplois, c'est l'AMAP qui leur a permis de recommencer une activité totalement différente de maraîchage car il leur a fallu apprendre les règles de l'agriculture biologique : un apprentissage complet qui donnait un autre sens à leur métier.

J'ai dû quitter la soirée après ce témoignage émouvant.

Le succés des AMAP ne se dément pas : le problème aujourd'hui est de trouver des producteurs. Les AMAP sont victimes de leur succès et du manque d'intérêt de la profession agricole départementale pour ces nouveaux débouchés parfaitement solvables... La monoculture du lait est encore trop prégnante dans notre département.

Bravo en tous cas à la présidente de la MJC, Mme Simone TABOUREL et au directeur, Yves LA BARBERA, pour avoir mené à bien ce travail qui n'est pas fini avec plusieurs projections et débats.

J'en distingue un le jeudi 25 novembre 2010 à 18 heures 30 au Square Shop Café, square de l'évéché à ANNECY avec la participation de la NEF (société coopérative des finances solidaires) : ne me dites pas que vous n'avez pas déjà quitté la BNP, crédit agricole, société générale pour déposer vos sous à la NEF hébergée par le Crédit coopératif et ainsi être sûrs que votre argent sera placé conformément à vos convictions !

Et le film "Moi, la finance" le mercredi 17 novembre à 19 heures à la MJC.

Programme sur le site de la MJC :

www.mjc-novel.org