Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Non au financement public du stade de l'ETG à SEYNOD !

Publié le 9 Juillet 2012 par Thierry BILLET

Avant de lire ce qui suit, merci d'écouter Monsieur François MOREL.

 

 

 

Mme CAMUSSO et MM. ACCOYER, HERISSON, etc. soutiennent la création d'un stade de foot à SEYNOD à la nouvelle sortie de l'autoroute. Ils ont réussi à obtenir une position du Bureau de l'agglo en faveur d'un financement public de l'ordre de 10 millions d'euros.

 

C'est une proposition que je combattrai.

 

D'abord, si DANONE veut son équipe de foot de Ligue 1, il se la paie. Une danseuse est une danseuse et le contribuable n'a pas à financer la danseuse de M. RIBOUD, fût-ce un club de foot et le foot fût-il un sport très populaire.

 

Ensuite, c'est oublier que demeurer en Ligue 1 pour un club "nouveau" peut être une aventure sans lendemains : on en a la preuve avec le Stade des Alpes à GRENOBLE : nouvel éléphant blanc devenu inutile à la place d'un parc urbain à jamais détruit. 90 millions d'euros gaspillés ! ETG a fait une bonne année 2011. Et demain ? L'agglo a -t'elle 10 millions d'euros à gaspiller ?


Et quelques hectares de terres alors que nous manquons de foncier ?


En outre, construire le stade de foot à 100 kilomètres de l'école de foot que les pouvoirs publics contribuent à payer à l'ETG à PUBLIER illustre l'absence de lien entre le "spectacle" et une politique sportive de long terme ouverte au plus grand nombre. C'est exactement l'inverse de toute la philosophie sportive de la Ville d'ANNECY depuis des lustres.

 

Enfin, c'est accepter le diktat de la télévision sur le sport qui impose des règles de plus en plus contraignantes pour financer de la publicité à tour de bras. L'ETG peut rester au stade d'ANNECY. La seule raison de son départ n'est que de générer plus de sous en cédant aux contraintes de la Fédération française de football. De quelle autre activité sportive ou économique accepterait-on un tel chantage ? "Construisez nous un stade ou nous faisons un malheur".

 

Et bien faites un malheur, et même pipi dans vos maillots... cela me fera moins pleurer que le spectacle de l'équipe de FRANCE depuis quelques années.


Ce football français-là sait seulement créer des jeunes sans repères, honteusement riches, méprisants et vulgaires.

Exactement l'inverse de ce que doit avoir pour objectif une politique sportive fédérale soucieuse de l'intérêt général.

Nous ne devons pas apporter notre soutien à une telle vision du sport business par de l'argent public si rare et si utile ailleurs.

.