Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Précarité et sobriété

Publié le 2 Décembre 2010 par Thierry BILLET

Les statistiques de la pauvreté et de la précarité, de quelque côté que l'on se tourne, s'aggravent... Les Restos du Coeur s'engagent dans un nouvel hiver et le nombre de personnes accueillies continue de croître. TELERAMA nous livre quelques portraits de français dans la galère alors que le grand froid nous frappe.


Et j'écoute "CO2 mon amour" en podcast et un photographe empreint de solennité boudhiste nous y invite à la sobriété et cite en exemple les derniers peuples nomades qui s'excusent auprès des dieux de prendre à la nature pour leur survie.


Cette contradiction entre une précarité subie et une sobriété voulue est au coeur de la contradiction écologiste. Parce que nous sommes humanistes, la misère n'est pas acceptable pour nous; parce que nous sommes écologistes, le gaspillage est notre adversaire.

Ce qui nous différencie de la gauche et de l'extrême gauche, c'est que nous pensons que l'on ne régle pas cette contradiction par "l'augmentation du pouvoir d'achat" qui n'aura pour conséquence qu'une dégradation proportionnelle de l'environnement, mais par un compromis social nouveau fondé par exemple sur le développement d'emplois de proximité dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique qui vont réduire les dépenses des plus démunis directement concernés par la précarité énergétique...

 

C'est un discours politique plus complexe que les tirades tribuniciennes  sur la croissance qui va tirer l'emploi alors que la France est incapable depuis 20 ans de dépasser les 2% de croissance annuelle. Mais c'est le seul sérieux pour assurer à la fois le travail et la préservation de l'environnement.