Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Écologiste annécien

Taxe carbone carbonisée : l'UMP enterre le GRENELLE


Au moins après les Régionales on voit ce que l'UMP veut faire du GRENELLE : du vent !

La "taxe carbone" n'était pas un nouvel impôt mais un moyen de sensibilisation de nos concitoyens fortement dépensiers en carbone en leur prélevant une somme proportionnelle à leurs émissions de GES pour la redistribuer aux plus fragiles sous la forme d'un chéque "vert" leur permettant de réorienter leur consommation.

Bref, un outil pédagogique et de redistribution taxant les entreprises les plus polluantes pour les conduire à se préoccuper de décarboner leur fonctionnement.

L'UMP et Ségolène ROYAL ont réussi à faire croire à la population qu'il s'agissait d'un nouvel impôt.

J'en ai parlé ici :

Contribution climat énergie


Cette entreprise de désinformation a été assimilée hier matin par Michel ROCARD à ce que nos héritiers considéreront comme un "crime contre l'humanité" quand des millions de réfugiés climatiques, chassés par la montée des eaux, viendront frapper à nos portes de pays riches et encore tempérés.

Chantal JOUANNEAU, secrétaire d'Etat à l'écologie, s'est dite désespérée, mettant la responsabilité de l'enterrement de la fiscalité écologique sur le MEDEF et les céréaliers intensifs.

Après CHIRAC, SARKOZY voit que la maison brûle et tourne le regard ailleurs.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :