Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
thierry billet

Écologiste annécien

Téléphonie mobile : Annecy versus Montreuil

Publié le 9 Novembre 2011 par Thierry BILLET

L’amie Dominique VOYNET a communiqué sur l’interdiction édictée par la Ville de MONTREUIL de l’utilisation des bâtiments municipaux en vue d’y installer des antennes de téléphonie mobile.

 

Cette décision me semble relever de la philosophie de Ponce Pilate. En l’occurrence, on peut résumer à :

 «  Je me lave les mains des difficultés posées par l’installation des antennes puisqu’il n’y en a pas sur les bâtiments municipaux. Débrouillez vous entre les opérateurs de téléphonie mobile et les propriétaires privés pour trouver des sites... »

 

Comme parallèlement, le Conseil d’Etat vient d’ôter tout pouvoir de contrôle aux maires sur l’implantation des antennes de téléphonie mobile sur la base du principe de précaution, les opérateurs échappent ainsi à tout contrôle indépendant.

 

J’oppose à cette méthode celle qu’ANNECY a souhaité mettre en oeuvre : autoriser l’installation sur des bâtiments publics, mais procéder à des mesures indépendantes (en l’espèce, la seule association répondant à ce critère d’indépendance est la CRIIREM) pour contrôler la réalité des champs électromagnétiques et  travailler à leur diminution au plus prés des capacités techniques possibles aujourd’hui.

 

Cette collaboration avec la CRIIREM est à l’heure actuelle le seul moyen efficace pour que les élus municipaux gardent une maîtrise concrète de l’exposition des habitants aux ondes électromagnétiques puisqu’ils ne peuvent pas utiliser le principe de précaution pour s’opposer à l’installation d’antennes.

 

Pour le moment, les riverains ont encore accès au Juge civil. Trop peu de gens l’utilisent malgré nos conseils en ce sens, alors que la voie de la Justice administrative leur est de facto fermée.

 

Bientôt, la Ville organisera une réunion publique, en présence de la CRIIREM, pour expliciter sa démarche.