Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

En mémoire de Rémi

Publié le 27 Octobre 2014 par Thierry BILLET

La mort d'un manifestant à l'occasion d'une manifestation écologique nous ramène en 1977 quand la mort de Vital MICHALON avait symboliquement marqué la violence d'Etat pour imposer le nucléaire en FRANC. Le mouvement antinucléaire français ne s'en est jamais véritablement relevé.

Avec le décès de Rémi, qui était un militant pacifiste, écologiste de terrain, nous retournons 37 ans en arrière.

Et l'amalgame avec les casseurs violents est d'autant plus insupportable qu'il ne s'agit pas de cela, mais d'une violence d'Etat pour imposer un ouvrage contesté et contestable comme le montre le récent rapport du Ministère de l'écologie. C'est ce que nous rappelle FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT.

FNE  
 
 
France Nature Environnement en deuil

C’est avec une intense émotion et la plus grande tristesse que nous avons appris la mort de Rémi Fraisse, 21 ans, dans la nuit de samedi à dimanche, à Sivens (Tarn). Rémi était un jeune militant investi au sein de Nature Midi-Pyrénées, association affilée à France Nature Environnement. Actif au sein du groupe botanique de l'association naturaliste, basée à Toulouse, il participait notamment au suivi de la flore protégée en Haute-Garonne où il assurait la coordination du suivi de la Renoncule à feuille d'ophioglosse.

Denez L’Hostis, président de France Nature Environnement : « Nos pensées vont d’abord à la famille de Rémi, à ses proches et ses amis de Nature Midi-Pyrénées. Nous nous associons à leur peine. Pacifistes par nature, nous condamnons fermement toute forme de violence : nul ne devrait mourir parce qu’il s’oppose à un projet insensé. C’est un jour de deuil pour le mouvement écologiste français et pour FNE. La responsabilité des pouvoirs publics et de l’Etat est engagée. »

Nature Midi-Pyrénées invite tous ceux qui le souhaitent à déposer un message à la mémoire de Rémi Fraisse sur sa page Facebook 

Commenter cet article

Alain ARNAUD 27/10/2014 18:35

Deuxième partie : Pendant ce temps, Ségolène Royal, qui ignore sans doute l'existence de la Renoncule à feuilles d'ophioglosse (comme ele ignorait l'existence des bouquetins du Bargy jusqu'à ce qu'elle soit héliportée à St Gervais...) est taxée d'un "parcours sans faute" (entendez depuis sa nomination) par certains journaleux urbains qui ne sont, semble 'til, pas informés de tout... Misère ! Alain

Alain ARNAUD 27/10/2014 17:53

Lorsqu'un gouvernement, quel qu'il soit, est constitué, il se sent investi automatiquement de la force républicaine qui justifie tout. Puisque des élections ont permis que nous soyons au pouvoir, toutes nos décisions sont forcément bonnes et ceux qui s'y opposent sont des fous qui ne méritent que l'usage du glaive ! On l'avait vu au Larzac, plus dernièrement à Notre Dame des Landes et aujourd'hui dans le Tarn (les exemples sont légion...) En somme, sous un prétexte démocratique commode, les décisions les plus absurdes apparaissent comme légitimes et l'emploi de la force en est justifié... C'est le prix de notre "évolution"... Quelle manque de discernement! Hommage à Rémi, oui et honte aux responsables. Alain