Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

Articles avec #politique locale catégorie

Campagne municipale

Publié le 6 Février 2014 par Thierry BILLET dans Politique locale

La liste conduite par Jean-Luc RIGAUT sera rendue publique dans son intégralité demain vendredi 7 février salle Pierre LAMY à ANNECY à 18 heures 30.

Je vous invite à assister à cette réunion.

Cette liste réserve une surprise qui a le grand mérite, compte-tenu du choix stratégique et de l'engagement sans faille de la majorité municipale d'hier et d'aujourd'hui de la Ville d'ANNECY, réaffirmé dans le programme du mandat 2014-2020, d'en terminer définitivement avec le risque d'une modification de la loi LITTORAL sur les grands lacs.

Cet engagement ferme et définitif de toute la liste de Jean-Luc RIGAUT à tout mettre en oeuvre pour que la Loi LITTORAL ne soit plus modifiée et demeure une loi de protection des rivages lacustres engage nécessairement chacun de ses membres.

La surprise est donc bonne, passée une première phase bien naturelle d'étonnement.

Nous entrons donc dans la campagne municipale réellement active pour ce qui me concerne dans une liste de rassemblement équilibrée entre citoyens de sensibilité du centre, de la droite, de gauche et de l'écologie à parité avec des citoyens de la société civile auxquels on n'a pas demandé pour qui il votait aux autres élections, mais tous engagés dans la vie associative locale.

Les annéciens compareront le bilan de l'équipe sortante et ses propositions pour les 6 prochaines années avec celles des listes concurrentes. Et ils décideront.

La politique n'a jamais été mon métier et j'aborde donc ce rendez vous démocratique avec la décontraction d'un militant qui a oeuvré sans relâche pour "écologiser" la politique municipale pendant 6 ans et est heureux du travail réalisé par la majorité municipale.

Il me faut, à ce stade, saluer Catherine CHOTIN et Véronique ROTNIEMER qui ont souhaité pour des raisons personnelles ne pas renouveler leur mandat après avoir fait partie, avec Stéphane CURIOZ et moi-même, des quatre militants verts que le groupe local d'ANNECY avait mandaté pour participer à la liste RIGAUT en 2008. Nous avons fait partager l'écologie au sein de la majorité municipale et participé à la belle aventure d'EUROPE ECOLOGIE aux européennes et aux régionales avant que le sectarisme et les plans de carrière ne reprennent le dessus chez les VERTS.

Compte-tenu de la loi sur le financement politique, je n'aborderai plus dans ce blog de sujets se rattachant à la vie municipale. Il y aura pour cela les outils de campagne de la liste

Dommage car les sujets ne manqueront pas sur les dossiers que j'ai traités et par exemple, j'aurais aimé détailler les raisons de l'utilisation de rapaces pour décourager la nidification trop abondante des corneilles sur la ville...

Mais il convient de ne prêter le flanc à aucune critique dans une situation où les français n'ont plus confiance dans leur classe politique.

commentaires

Jardins en ville, une année fructueuse

Publié le 9 Janvier 2014 par Thierry BILLET dans Politique locale

Réunion de bilan des "jardins en ville" avec tous les jardiniers hier soir à la salle Yvette MARTINET pour faire le point de l'activité des quatre jardins ouverts en 2013.

Chaque jardin a présenté une animation sur les résultats obtenus, l'ambiance créée dans son jardin et le fonctionnement  de celui-ci.
Le maître mot aura été la convivialité, au-delà du retour à la terre que cette initiative aura permis.

Il faudra trouver le moyen de rendre publics ces témoignages vivants, souvent très écrits, par exemple à partir de cartes postales inédites créées par une jardinière  comme au TEPPOZ, ou dans une problématique plus sociale avec celui de SOLIDARITE, ou dans le lien avec les voisins du quartier venant visiter en curieux le jardin des FINS, ou dans l'appropriation de l'ancienne roseraie à la VISITATION...

La carte postale en 5 langues illustrant les touristes en visite autour du Chateau découvrant le jardin au pied de l'édifice vaut le détour; et l'apprentissage de quelques mots de japonais est au programme de ces jardiniers pour pouvoir répondre à l'étonnement de nos visiteurs nippons.

En lançant ce projet, nous plaçions en priorité l'axe du "circuit court" et de la lutte contre la malbouffe.  Nous avons découvert en chemin celui de la proximité et de la convivialité autour d'un jardin partagé grâce à l'accompagnement indispensable des jardins par "Jardins vivants" de Meijna VERNET.

A poursuivre dans le mandat à venir avec d'autres initiatives de jardinage en ville et de développement de l'offre de produits maraichers locaux.


commentaires

Une liste des VERTS à ANNECY

Publié le 12 Novembre 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

Il y aura donc une liste des VERTS pour les municipalesen 2014 à ANNECY. Il sera intéressant de connaître son score électoral l'année prochaine. Les électeurs d'EUROPE ECOLOGIE seront ils au rendez vous ? La réponse m'intéresse bigrement.

J'ai expliqué ici à de nombreuses reprises pour quelles raisons le groupe local  des VERTS en 2008 avait décidé de conclure une alliance avec Jean-Luc RIGAUT. Je n'y reviens donc pas.

Pour vous rafraîchir la mémoire ou si vous n'étiez pas là en 2008, c'est ici.

Je crois aujourd'hui que le parti vert tel qu'il est conduit au plan national par cette équipe de quarantenaires cyniques et arrivistes est devenu un repoussoir pour la crédibilité de l'écologie par la masse de nos concitoyens.

Ceci étant, ce qui m'intéresse en réalité sera le programme local présenté en 2014.

Comme le rappelle la tête de liste socialiste, mécontent de cette décision qui le fragilise électoralement, jamais aucun VERT n'a participé à une réunion du conseil municipal, ni du conseil communautaire en 5 ans et demi... Délicat de présenter un programme fondé sur le bilan de l'existant sans avoir jamais assisté à une réunion de conseil municipal !

Bien sûr, il y aura le couplet sur le Centre des Congrès, mais quelle crédibilité de plaider l'infraction à la loi LITTORAL quand Mme DUFLOT facilite de manière éhontée le bétonnage en supprimant des voies de recours judiciaires aux riverains et aux associations ?

Je vous invite à lire à ce propos Hervé KEMPF et son site REPORTERRE.

Et ensuite ?

Sur la rénovation thermique des bâtiments, sur la lutte contre le changement climatique, sur le développement des énergies renouvelables, sur l'association des citoyens à la mise en oeuvre du plan climat, sur l'abandon de tous les pesticides, sur le suivi de la biodiversité en ville, sur l'installation de ruchers, sur les jardins partagés, sur le soutien à la Convention alpine, sur le doublement des places de vélos, sur le partenariat avec les associations, sur la mise à l'abri des convoitises des promoteurs du Haras et du couvent des CORDELIERS, sur le développement des zones 30, sur le marnage du lac, sur l'utilisation de l'eau du lac dans un but d'énergies renouvelables, sur la Conférence lac avec les associations et les usagers, sur la protection des riverains du dépôt pétrolier de VOVRAY, sur la limitation des pollutions de GRAPHOCOLOR, sur la gestion publique de l'eau, des déchets, des transports collectifs, sur le bio et le local à la restauration scolaire,  sur le classement des espaces verts de la Ville en refuges de la Ligue de protection des oiseaux, sur l'éco quartier, sur l'intégration des objectifs du plan climat dans la révision du Plan local d'urbanisme, sur la labellisation CiT'Ergie, sur l'agenda 21 seconde version, sur l'école VALLIN FIER première école ayant obtenu le label MINERGIE P en FRANCE, que diront-ils qui ne soit déjà réalisé, engagé ou programmé à ANNECY ?

Il va falloir être créatifs, pertinents et pouvoir convaincre de la faisabilité des options proposées, c'est à dire de la crédibilité de l'équipe majoritaire susceptible de porter ce projet au second tour de l'élection (si il y en a un...). Exactement l'inverse de ce que font les VERTS à la Région, n'hésitant pas à mettre régulièrement l'exécutif auquel ils appartiennent en minorité en votant avec l'UMP ou le FN... 

Franchement, c'est là où la politique est intéressante : c'est de la confrontation des projets que naît la progression des idées et la certitude de leur mise en oeuvre concrète.

Aujourd'hui l'écologie doit être partagée et elle doit être mise en oeuvre dans le cadre des exécutifs en place.

Les écologistes politiques n'ont plus le luxe d'être minoritaires ou marginalisés si ils sont cohérents avec leurs déclarations sur l'urgence climatique.

Ils doivent contractualiser avec les exécutifs et quitter le pouvoir si le contrat n'est pas respecté.

Exactement l'inverse de ce que fait la "firme" Placé/Duflot à laquelle heureusement ne se réduisent pas les VERTS annéciens qui se sont encartés pour la plupart seulement depuis EUROPE ECOLOGIE sincèrement engagés dans une perspective écologiste et dont certains militent clairement contre la "firme"...

Alors nous débattrons intelligemment pendant la campagne municipale et que la liste qui sera la plus crédible dans la mise en oeuvre d'un projet authentiquement écologiste et résolument opérationnel l'emporte ! Plus on parlera d'écologie dans cette campagne municipale, plus je serai content.


commentaires

Une belle fête d'anniversaire

Publié le 24 Septembre 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

DSC00400.JPG

 

Les 30 ans de PRIORITERRE ont été un bel événement écologiste sur le PAQUIER avec la tenue de l'engagement d'un anniversaire climatiquement neutre grâce notamment à une scène entièrement sonorisée par de l'électricité photovoltaïque.


DSC00397.JPGDSC00399.JPG


Un excellent moyen de découvir "La Ruche qui dit oui" (je vous en ai déjà parlé) mais aussi le projet d'une "Accorderie" à ANNECY que je vous avoue, je ne connaissais pas...


Une Accorderie développe, par l’échange de services et la coopération, les conditions d’une amélioration réelle, et au quotidien, de la qualité de vie de tous ses membres.

Ces derniers ont accès aux services des membres de « leur » Accorderie locale, ainsi qu’aux activités collectives d’échange , soit à des services d’intérêt général qui s’adressent à l’ensemble des Accordeurs. Sa création officielle ne devrait plus tarder...


De quoi donner des idées pour une utilisation moins conventionnelle du Pâquier, notamment grâce à ces grandes tentes ouvertes...et aux transats confortables pour suivre les conférences...

 




commentaires

Des rires ? Insupportable !

Publié le 30 Mai 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

Voici le texte d'une pétition reçue en mairie ces jours-ci à propos des jardins partagés.

"Un jardin se travaille "à la fraîche", tôt le matin, tard le soir, peut-être le dimanche matin où toyt le monde est libre, donc susceptible de se retrouver et, tout en bêchant, binant ou sarclant, de parler, rire, crier sa joie devant sa belle récolte, tout cela au détriment de la qualité de vie des voisins les plus proches, (...)".

Vous avez bien lu. Faire une pétition parce que l'on risque d'entendre des rires...Le bonheur des uns insupportable à leurs voisins ! C'est terrible et désespérant de l'humanité.

commentaires

Le Baiser qui tue de Bernard ACCOYER

Publié le 23 Mai 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

Comment appeler autrement la prise de position publique de Bernard ACCOYER en faveur d'un soutien aux municipales à Jean-Luc RIGAUT (JLR) et d'un désavoeu de la liste que souhaite conduire (vraiment ?) Lionel TARDY, sinon que c'est un véritable baiser qui tue...

En effet, il permet à Bernard ACCOYER de faire passer JLR pour son affidé, l'homme qu'il soutient aux municipales en sous-entendant lourdement que son soutien est le renvoi d'ascenceur de son appui à la construction du Centre des congrès à ALBIGNY en échange de la rénovation de BONLIEU.

Et simultanément, ACCOYER permet donc à Lionel TARDY de se présenter comme le candidat indépendant du cacique d'ANNECY LE VIEUX, l'autorisant à revendiquer son autonomie au service des annéciens et à rappeler que lui préférait la solution du ténement BALEYDIER ou le parking de la Préfecture pour le Centre des congrès, histoire d'aller pêcher quelques voix bossonistes furieuses contre le choix d'ALBIGNY...

Et de clamer que ce n'est pas lui, TARDY, qui irait chercher ses ordres à ANNECY LE VIEUX. Il suffit de lire son blog de campagne municipale pour voir combien Lionel TARDY se délecte - avec raison -  de l'incident... ACCOYER lui sert sur un plateau un gage d'indépendance ancilevien en sachant bien que les annéciens refusent que les décisions concernant leur ville soient prises ou aient l'air d'être prises à ANNECY LE VIEUX. C'est ce qui avait "tué" la candidature HERISSON en 2008 : le pressentiment des annéciens qu'il était la marionnette d'ACCOYER  comme il l'avait été dans le dossier de la modification de la loi Littoral.

TARDY n'aura pas à se justifier sur ce terrain-là. Il pourra se présenter comme le candidat d'ANNECY en conflit avec le député-maire d'ANNECY LE VIEUX. C'est bien joué de la part de l'UMP !

C'est donc bien un baiser qui cherche à tuer.

Car Bernard ACCOYER vise plusieurs nouveaux perchoirs, dont sans doute la Présidence de l'agglo. En soutenant JLR aux municipales, il sème le doute sur un accord sur un partage des rôles entre lui et JLR dans le cadre du prochain scrutin au Conseil d'agglomération. C'est encore une fois très habile.


commentaires

Annecy a t'elle une vocation de capitale ?

Publié le 15 Avril 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

Les Amis du Vieil Annecy nous invite à une conférence sur le thème : ANNECY A-T-ELLE UNE VOCATION DE CAPITALE ?

 

S’il est historiquement vrai que Chambéry a été « capitale des Etats de Savoie », Annecy a été aussi la « capitale » du comté de Genève et celle de l’apanage des Genevois-Nemours.

La Savoie a toujours connu une bipolarité : le sud attiré par l’axe Turin-Lyon et le nord attiré par le couloir entre Alpes et Jura dont la capitale naturelle avait été Genève avant que cette ville-Etat revendique son indépendance.

Aujourd’hui, Annecy a-t-elle vocation pour s’affirmer comme la capitale de la Savoie du nord ?

 

Bernard Demotz, professeur émérite de l’université Lyon III, répondra à cette question à travers l’analyse de critères historiques et géographiques.

 

Mardi 16 avril, 18h, Espace Yvette-Martinet.

Entrée libre dans la mesure des places disponibles.

commentaires

Lionel TARDY réplique

Publié le 14 Avril 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

Lionel TARDY a été piqué au vif par mon article sur ses activités lucratives.

Lorsque vous cliquez sur mes liens, vous tombez sur sa réponse qui vaut son pesant de cacahuètes puisqu'il m'accuse à son tour de faire la même chose que Jean-François COPE, devenu avocat à la suite de son mandat de député.

Il oublie de préciser quà la dfférence de COPE, lorsque je suis arrivé à ANNECY, j'avais zéro client, aucun carnet d'adresse, que la valeur de ma maison dans la campagne picarde ne me permettait pas d'acheter un studio ici...

Et que la politique depuis 1973 que je milite ne m'avait rapporté aucun émolument jusque 2002 date de mon élection au conseil municipal pour environ 190 euros par mois...

Le problème est simple : peut-on être député et ne pas consacrer toute son énergie, tout son temps de travail pour son mandat législatif ? 

Je pense que non et qu'il n'est pas possible d'avoir un mandat de parlementaire et de cumuler avec une autre activité lucrative, ni d'élu, ni de gérant d'une société, ni d'avocat ou de notaire.

Lionel TARDY s'est fait élire en critiquant l'absentéisme de Bernard BOSSON à l'assemblée et en promettant qu'il n'exercerait que son mandat de député.

L'UMP avait déjà essayé de ragoter sur mon compte à propos du dossier du Quai de Chavoires...

http://www.thierry-billet.org/article-servitude-de-marchepied-et-domaine-public-41092031.html

Qu'un écologiste ne soit pas aussi caricatural que leur image de l'écologie et qu'il travaille ses dossiers les ennuie, je vous avoue que j'en suis ravi.

Je me souviens encore de ce Conseil d'agglomération à la salle du Conseil général où M. BASSO, envoyé comme porte flingues de l'UMP, avait mis en cause le conflit d'intérêts qu'il y aurait à ce propos parce que j'avais transmis dans le cadre de mon mandat d'élu à la Préfecture la pétition signée par  de nombreux annéciens pour réouvrir le quai. Tout cela avait fait pschitt malgré l'alerte donnée aux médias par les parlementaires UMP qu'il allait se passer "quelque chose" à la fin de ce conseil d'agglo. 

Lionel TARDY voit dans mon article le lancement de la campagne municipale : il a tort. Il faudrait d'abord qu'il présente réellement sa candidature pour qu'il vaille la peine de s'en prendre à lui. Or pour le moment, il est manifestement plus pris par la guéguerre anti COPE que par les dossiers municipaux annéciens.

commentaires

Lionel TARDY et la moralisation de la vie politique

Publié le 12 Avril 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

On me signale l'intervention de Lionel TARDY ce matin sur BFM. Il parle d'or à environ 40 secondes du début du reportage à charge contre Jean-François COPE auquel il reproche de vendre son carnet d'adresses dans son activité d'avocat d'affaires...

 

 

commentaires

Lionel TARDY, le mélange des genres

Publié le 12 Avril 2013 par Thierry BILLET dans Politique locale

Lors du débat sur les gaz de schiste à la Chambre des métiers de la HAUTE SAVOIE, j'avais été interloqué que Lionel TARDY, député, distribue aux participants des invitations à une journée organisée par une société LTI...

J'ai "percuté" plus tard que LTI était l'entreprise d'informatique de Lionel TARDY (Lionel Tardy Informatique).

Lionel TARDY qui présente cette manifestation sur son blog... de député...

http://www.lioneltardy.org/tag/lti

Et ce n'est pas la première fois puisqu'en mai 2012, il a déjà procédé de la sorte, annonçant la visite du directeur général de DELL "à mon entreprise"...

http://www.lioneltardy.org/archive/2012/05/24/visite-du-directeur-general-de-dell-a-mon-entreprise.html

L'histoire ne dit pas si, pour bénéficier de la réserve parlementaire de Lionel TARDY, député, il faut être client de Lionel TARDY Informatique...

Mais le mélange des genres est patent !

Sur sa page FACEBOOK, on trouve carrément une photo de son intervention pour le compte de sa société à la journée LTI du 4 avril 2013 chez BTP 74.

483835_4769441958345_397012910_n.jpg

Que penser de cette situation de mélange des genres évident ?

Un exemple comme un autre de la nécessaire séparation stricte entre l'exercice d'un mandat de parlementaire et celle de responsable d'une société.

Le niveau de rémunération d'un parlementaire et le temps qu'il doit consacrer à sa fonction suffisent pour qu'il n'ait pas à faire des "ménages", même dans sa propre société.

J'espère que le projet de loi à venir interdira clairement ce mélange des genres.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>