Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
thierry billet

Vice président Climat Air Energie du GRAND ANNECY

SILA, réunion du collège des associations et usagers

Publié le 27 Mai 2009 par Thierry BILLET dans Environnement


Suivant le plan d'actions défini avec les associations et les professionnels, la réunion du collège a été fructueuse ce lundi 25 au SILA.

Toujours autant de présents et une ambiance studieuse avec des échanges pertinents sur les quatre questions à l'ordre du jour :

  • L'étude sur les roselières et le programme de travaux de réhabilitation pour près de 3 millions d'euros sur 6 ans
  • L'étude à venir sur le rétablissement d'un marnage sur le lac : quel intérêt écologique réel ? quelles mesures de précaution prendre pour ne pas perturber l'activité nautique ? de quel ampleur et à quelle période ?
  • Le bilan de l'étude bibliographique sur la pollution des sédiments aux PCB et aux HAP : on peut en retenir que si la pollution aux PCB est une pollution historique avec des taux qui sont ceux des lacs non urbanisés, la pollution aux HAP est une pollution qui continue de s'exercer par la pollutions atmosphérique générale, mais également par le lessivage des zones urbanisées ou des routes et par le gazole des bateaux dans une proportion sans doute très faible, mais qu'il faut établir avec précision. Le collège a donc été sollicité pour faire part de ses remarques en vue de finaliser le cahier des charges de l'étude
  • La réglementation de la navigation sur le lac qui a été présentée par la DDEA en présence de M. RAFFY, secrétaire général de la Préfecture.
Le collège fonctionne donc comme le lieu de rencontre entre les décideurs politiques et la société civile. Les échanges y sont vifs mais courtois et la recherche de solutions de compromis pour avancer ensemble dans une gestion durable du lac est maintenant admise par tous.

La satisfaction des différents représentants à la sortie de la réunion illustre que le but d'une nouvelle gouvernance sur le lac est pour le moment atteint.
commentaires

Comptes administratifs de la Ville pour 2008

Publié le 26 Mai 2009 par Thierry BILLET dans Politique locale


La présentation des comptes administratifs de la Ville au conseil municipal du 18 mai a donné lieu...à une absence de débats. Les élus socialistes et du NPA ont repris leur antienne sur les JO. Nous y aurons droit à tous les conseils d'ici 2011 à toutes les sauces et au prix de redites incessantes mais sans que cela ne fasse évoluer le dossier dans un sens ou un autre. Rabachages sans fin qui allongent la durée du conseil mais sans perspectives pertinentes, au risque de faire que les autres interventions quelquefois fort utiles ou intéressantes ne passent inaperçues tellement elles sont couvertes par la question des Jeux.

Sur les comptes administratifs en particulier, on a bien senti que les oppositions n'avaient pas paufiné leurs interventions, alors que l'on pouvait s'attendre à un débat intéressant, par exemple sur la politique de désendettement conduite par la Ville au cours du mandat précédent.

En 2008, ce sont tout de même 21,4 millions d'euros qui ont été dépensés en équipement, ce qui est le plus gros montant depuis 2002.

Le budget affirme sa sincérité et son honnêteté lorsque l'on constate que les recettes réelles ont représenté 100,54% du prévisionnel et les dépenses réelles 96,77% du prévisionnel.

Mais l'élément le plus flagrant du bilan 2003-2008 est le désendettement de la Ville qui passe de 60 millions d'euros en 2003 à 25,13 millions d'euros en 2008, soit une division par 2,3 en 5 ans. Il n'y a aucun emprunt "toxique" dans les prêts encore à rembourser par ANNECY. Depuis 2004, ANNECY a autofinancé la totalité de ses investissements.

C'est cette gestion dynamique de la dette qui explique qu'ANNECY soit aujourd'hui dans une configuration moins défavorable que d'autres collectivités territoriales.
commentaires

Pique nique avec MAMERE

Publié le 25 Mai 2009 par Thierry BILLET dans Politique locale


Non ce n'est pas le nouveau film d'ALMODOVAR, mais une invitation à partager un pique nique avec Noël MAMERE ce mercredi 27 mai à 13 heures sur le PAQUIER.

Noël vient avec Michèle RIVASI, tête de liste EUROPE ECOLOGIE dans le Sud Est, s'informer de la situation du Loup à l'occasion d'une rencontre avec les acteurs de ce dossier (éleveurs, chasseurs, naturalistes) le matin de 11.45 à 12.45 salle Jumel Quai des Clarisses à ANNECY.

Cette réunion de travail est ouverte à tous ceux qui souhaitent s'informer sur le sujet.

commentaires

Formaldéhydes dans les crèches et les écoles

Publié le 25 Mai 2009 par Thierry BILLET dans Environnement


La réunion d'information organisée par la Ville à destination des parents d'élèves et des instituteurs le 12 mai à la salle Pierre LAMY a été décevante.

Il y avait plus de représentants de la mairie (élus et responsables de service) que de parents d'élèves...

Compte tenu du travail de préparation que ce type de réunions demande et de l'importance du sujet, nous espérions une plus large participation.

Depuis que GREENPEACE a prouvé que l'air intérieur des habitations était souvent plus pollué que l'air extérieur, et notamment par des formaldéhydes, appartenant à la famille des composants organiques volatiles et qui ont la particularité de se volatiliser à température ambiante et de se retrouver à l'intérieur des bâtiments.

Bien entendu ces produits se retrouvent dans l'air intérieur de chacune de nos maisons puisqu'on en trouve ans les matériaux de construction (peinture, vernis, colles, vitrificateurs, et dans de nombreux produits d'entretien iy des désodorisants "odeurs fraîches"...

La Ville d'ANNECY, alertée par un sondage de la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales, a fait procéder à des mesurages dans toutes les écoles maternelles et les crèches.

Au vu de ces résultats, elle a formé le personnel des écoles et des crèches aux bonnes conduites à tenir pour réduire la pollution : il n'y en a qu'une de réellement efficace, c'st d'ouvrir les fenêtres plusieurs fois par jour.

Tandis que la Ville a défini, pour les renouvellements de mobilier, mais aussi pour les produits d'entretien ou d'hygiène corporelle des recommandations strictes excluant les produits contenant des formaldéhydes.

Rappelons toutefois qu'un enfant passe 75% de son temps dans son logement, 5% dehors et 20% à l'école. La principale exposition est donc domestique : ouvrez les fenêtres quotidiennement chez vous aussi, surtout si vous avez peint, ou acheté du mobilier industriel...

commentaires

Mouillages écologiques (suite)

Publié le 24 Mai 2009 par Thierry BILLET dans Environnement


La question des mouillages écologiques a été comme convenu lors de la réunion de la Conférence Lac, abordé ce mercredi dans un groupe de travail thématique réunissant la Direction de l'équipement et de l'agriculture, l'ONEMA, l'association des propriétaires riverains du lac, Lac d'Annecy Environnement, la Fédération départementale de plongée sous-marine, et AULA, l'association des utilisateurs de bateaux à moteur sur le lac. Il manquait malheureusement l'association des pêcheurs amateurs et les loueurs de bateaux qui seront "relancés" pour la prochaine réunion.

J'ai déjà abordé cette question sur ce blog ici :

 Des mouillages écologiques pour le lac.

Le groupe de travail après avoir dressé un état des lieux ce mercredi qui établit l'impact négatif des corps morts pour accrocher les bateaux sur les herbiers lacustres, va lors de sa prochaine réunion étudier les diverses solutions techniques possibles.

Les photos aériennes montrent bien, autour des corps morts, des traces circulaires qui correspondent à la zone de destruction des herbiers lacustres.

J'espère que ce groupe de travail aboutira à des conclusions avant l'été.
commentaires

Vers le zéro pesticide à ANNECY...

Publié le 23 Mai 2009 par Thierry BILLET dans Environnement


Denis DUPERTHUY a interpellé le maire au dernier conseil municipal à propos de l'achat d'engrais par la Ville, s'étonnant que l'on y recourt encore. Il s'agissait là d'engrais naturels.

La réduction des produits phytosanitaires (insecticides, herbicides et fongicides) est largement entamée puisque plus de 90% des quantités de produits a déjà été supprimé depuis 2004.

Ceci vaut pour la Direction des Espaces Verts et pour le Direction de la Voirie (espaces verts et surfaces minéralisées, perméables et imperméables).

Cette suppression des produits conduit à une modification nette du visuel des espaces : présence d’herbes sur les trottoirs, sur les pieds d’arbres, herbes indésirables dans les gazons, développement de maladies sur les végétaux non traités…

Deux options se posent alors :

-    trouver des solutions alternatives pour maintenir le visuel précédent et la qualité sanitaire des végétaux concernés ;

-    accepter une « dégradation » de l’esthétique des espaces.

C'est à cette alternative que nous travaillons désormais.

Elle a un coût de fonctionnement plus important car l'entretien des espaces est plus lent que lorsque l'on épand de l'herbicide, et que, dans le même temps, la superficie des espaces verts de la Ville d'ANNECY augmente (95 hectares aujourd'hui).

Nous avons donc engagé un projet de collaboration avec l'Agence de l'eau pour entrer dans l'appel à projets de l'Agence pour aboutir à une situation de "zéro phyto"...


commentaires

Surcapacités des incinérateurs

Publié le 21 Mai 2009 par Thierry BILLET dans Environnement


Les écologistes sont intervenus partout en FRANCE pour alerter les décideurs sur les surcapacités qu'allaient générer des investissements excessifs en usines d'incinération. Pour ne prendre que des exemples proches, les écologistes ont obtenu l'annulation des plans départementaux d'élimination des déchets en ISERE et HAUTE SAVOIE. En SAVOIE, ils ont tenté d'obtenir, sans succès, que l'incinérateur de CHAMBERY soit revu à la baisse au moment de sa (re)construction. A BOURGOIN JALLIEU, ils ont mené la bataille auprès des élus pour que l'incinérateur soit également redimensionné.

Ils n'ont pas été écoutés.

Aujourd'hui, CHAMBERY a une surcapacité de 26.000 tonnes et BOURGOIN de 60.000 tonnes.

Remarquez que le Plan départemental de la HAUTE SAVOIE considérait comme nécessaire la construction d'un nouveau four à MARIGNIER pour faire face à la croissance du volume de déchets. On se demande où la Direction régionale de l'industrie et de la recherche qui pilotait ce plan avait la tête en proposant de tels investissements !

Amusant de noter que M. le préfet CARENCO qui avait promulgué ce plan délirant est maintenant directeur de cabinet de  Jean-Louis BORLOO qui vante les mérites de la régression des volumes incinérés...

commentaires

Protéger les zones humides

Publié le 20 Mai 2009 par Thierry BILLET dans Environnement


Le SILA a répondu favorablement à la proposition de son président Pierre BRUYERE de devenir la structure pilote pour l'identification des zones humides dans le bassin versant du lac, sur le territoire des 50 communes qui adhérent à la compétence assainissement de manière à porter le dossier jusqu'à la décision que pourraient prendre les communes d'acquérir celles-ci.

L'appui de l'agence de l'eau qui a fait de cette politique une de ses priorités en mettant sur la table des subventions pouvant aller jusqu'à 80% de l'investissement sera déterminant.

On sait bien que seule l'acquisition par la collectivité est susceptible de pérenniser les zones humides.

Qui se souvient que la zone industrielle de VOVRAY était un marais au milieu duquel coulait l'ISERNON joli que l'on a busé, ce qui l'a fait devenir un égout pendant de trop longues années pour les usines de la zone industrielle.

Il est temps d'identifier et de sauver ce qui peut encore l'être.




commentaires

Incinération : changement radical au SILA

Publié le 19 Mai 2009 par Thierry BILLET


Le SILA qui gère l'usine d'incinération SYNERGIE à Chavanod vient de procéder à une révision très positive de sa politique en matière de gestion des déchets.

Confronté à la nécessité d'un investissement de l'ordre de 35 millions d'euros pour rénover la 3° ligne de fours dans une période budgétaire complexe accompagnée d'une baisse significative des tonnages dont j'ai déjà parlé ici

SYNERGIE, forte baisse des volumes incinérés

il était nécessaire de définir une stratégie.

L'ensemble des structures du SILA a décidé de suivre à l'unanimité la proposition de Pierre BRUYERE de renoncer à cet investissement de capacité et de travailler sur un scénario de 70.000 tonnes d'ordures ménagères à traiter, en travaillant à développer les filières alternatives à l'incinération du tri optique des valorisables, de la méthanisation de la fraction fermentescible des ordures ménagères, et le traitement sur place des boues de la station d'épuration de CRAN GEVRIER.

A terme de quelques années, c'est donc une révision radicale de la politique du SILA qui est en marche, s'appuyant sur les conclusions du GRENELLE 2.

Les chiffres des surcapacités des incinérateurs tout neufs de CHAMBERY et de BOURGOIN JALLIEU, toutes les deux dénoncées dans le vide par les écologistes dans le mandat précédent sont aujourd'hui patentes.

Plutôt que de courir après les tonnages et de faire venir de loin des déchets dans l'unique but de remplir les fours et d'équilibrer les comptes, le SILA choisit de rompre avec cette tentation du "dumping" sur les prix.

Une période transitoire de deux années s'ouvre devant nous au cours de laquelle les études confiées au cabinet MERLIN permettront d'affiner les choix de filières, et qui devront trouver un équilibre financier optimal, en attendant la reconversion décidée.

Une excellente nouvelle pour l'environnement et qui traduit une prise de conscience très élargie de la question de la gestion des déchets par rapport au mandat précédent.

Il reste encore à faire avancer la question de la transformation de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères par une redevance incitative au niveau de l'agglomération.

Mais l'unanimité des vice présidents, puis du bureau du SILA ce lundi 18 mai illustre un aggiornamento politique qui me fait réellement plaisir; d'autant qu'il n'est pas isolé comme le montre le projet de certification ISO 14001

SILA, en route vers une certification ISO 14001 

ou le lancement du bilan carbone du SILA qui a été confié au cabinet CYTELIA et va donner lieu à une présentation aux agents du SILA pour les impliquer dans la démarche de réduction des gaz à effet de serre, par exemple pour leurs déplacements domicile-travail.


commentaires

Annecy Jazz Action et le Che

Publié le 16 Mai 2009 par Thierry BILLET


J'adore ce dessin du Che que m'envoie Odile WIEDER annonçant les manifestations organisées pour le 40° anniversaire de Annecy Jazz Action.


commentaires
1 2 3 > >>